Des fêtes de fin d’année sans prise de poids

Accueil > Minceur > Régimes > Des fêtes de fin d’année sans prise de poids

MinceurRégimes

Il est tout à fait possible de se régaler tout en empêchant le moindre
gramme de s’installer durant les fêtes de fin d’année.

par Romane Maitre 10 Il y a 0 message de forum.

Quelques préparatifs avant le repas de fête

L’une des manières les plus logiques à adopter pour compenser le poids
pouvant être pris le jour de fête est de perdre quelques grammes
avant le jour J. Si une diète ne vous fait pas peur, allez-y !
Comme il ne s’agit que de quelques grammes à perdre, il suffit de
bannir les calories concentrées des plats en sauce et des mets sucrés
tout en privilégiant les vitamines et le tour est joué ! Soupes,
fruits, légumes, potages et laitages seront consommés à volonté.

Le jour J, évitez de venir au rendez-vous le ventre vide. Autrement,
vous n’allez pas quitter les plats des yeux voire de la bouche. Avant
de débarquer au dîner, grignotez, mangez quelque chose qui calmera
votre faim sans pour autant nuire au régime que vous venez de
réaliser. Vous pouvez, par exemple, optez pour une banane ou une pomme
accompagnée de yaourt. Si vous avez une journée surchargée, buvez
beaucoup d’eau pour vous détendre et éliminer le stress accumulé. Vous
pourrez ainsi arriver là-bas sans vous ruer sur le buffet.

Repas de fête : les bons réflexes

Tout commence par
l’apéritif, une entrée en matière incontournable. Faites le bon choix.
Au lieu de fixer avec envie ces jolis toast, tournez immédiatement
votre regard. Concentrez-vous plutôt sur ces bâtonnets de tomates
cerises et ces assortiments de crudités. Si vous avez du mal à
résister aux toasts, contentez-vous d’en déguster. Prenez un de chaque
et éloignez vous aussi rapidement que possible de ce buffet !

L’idéal serait de privilégier certains produits au détriment des
autres. Par exemple, vous oublierez le foie gras et sauterez plutôt
sur les fruits de mer. En accompagnement, vous laisserez de côté les
féculents au grand bonheur des légumes. En dessert, c’est le sorbet
qui l’emporte face à la bûche. S’il vous faut vraiment céder à la
tentation, apprenez à limiter les quantités. Servez-vous pour éviter
la frustration, mais en petite quantité. Et pas la peine de
vous culpabiliser, il ne s’agit que d’un léger écart !

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.