Misteur Valaire - porte parole de l’office Franco-Québécois pour la jeunesse

Accueil > Vie pratique et Astuces > Idées de sorties > Misteur Valaire - porte parole de l’office Franco-Québécois pour la (...)

Vie pratique et AstucesIdées de sorties

Célébration du porte-parolat du 5 mai à la résidence du délégué général du Québec.

par Fanny Sylvestre - Admin 35 Il y a 0 message de forum.

Pour le 50ème anniversaire de la Délégation Générale du Québec à Paris, Monsieur Michel ROBITAILLE, Délégué Général du Québec en France et représentant du Premier Ministre pour la Francophonie, nous a gracieusement reçu le Jeudi 5 mai dernier autour d’un cocktail déjeunatoire dans sa Résidence à Paris.

Ce rendez-vous était l’occasion de souligner l’officialisation du porte-parolat entre Misteur Valaire (MV), groupe de musique électro-jazz québécois, et l’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse (OFQJ).

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore le groupe Misteur Valaire, ce sont cinq jeunes musiciens originaires de Sherbrooke, que j’ai trouvé forts sympathiques, j’ai nommé : François-Simon Déziel, dit France, à la Basse et synthétiseur, Jonathan Drouin, dit Drouin, pour le Saxophone et synthétiseur, Julien Harbec, dit Kilojules, à la Batterie et aux tables tournantes, Thomas Hébert, dit Roboto, à la Trompette, piano et synthétiseur et Louis-Pierre Phaneuf, dit Luis Clavis, aux Percussions et voix.

Vidéo Misteur Valaire

Cette vidéo vous permettra de vous rendre compte de l’originalité du groupe et de son dynamisme :

Les Misteur Valaire démarrent leur carrière en 2005 avec une musique aux sonorités hip-hop, jazz, électro, s’orientant, après deux ans et demi de tournée à travers le Québec, vers des couleurs plus pop pour la composition de leur troisième opus intitulé Golden Bombay, sorti en 2010.

Lors de cette rencontre aux résonances solennelles, nous avons eu le privilège d’assister à un live autour d’un magnifique piano du 17è, ce qui nous a permis également de découvrir leur formation de musicien classique…

Nos papilles gustatives ont elles aussi été comblées puisque les petits fours, aussi bien salés que sucrés, nous ont été soigneusement concoctés par un chef cuisinier qui nous venait tout droit du Québec.
Vous l’aurez donc compris, ce moment franco-québécois fut fort appréciable, clôturé par de chaleureuses poignées de mains et embrassades, laissant les MV aller se préparer à leur concert qu’ils donnaient ce même jour à l’Alhambra.

Silvia Chevereau

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.