Les activités sportives à favoriser pendant la grossesse

Accueil > Enfants - Bébés > Grossesse > Les activités sportives à favoriser pendant la grossesse

Enfants - BébésGrossesse

Tomber enceinte ne signifie pas pour une femme arrêter toute pratique sportive. Au contraire, le sport est conseillé pendant la période prénatale tout ensachant doser ses efforts et en privilégiant certains exercices.

par Romane Maitre 1 Il y a 0 message de forum.

Adopter un régime équilibré et éviter les excès

Le sport et la grossesse font bon ménage pour ne pas dire que c’est l’arme secrète de la femme enceinte. Toutefois, bien que la femme sente son énergie doublée, elle doit ménager ses efforts pour préserver sa santé et celle de son bout de chou. Avant de vous lancer dans une quelconque activité sportive, demandez conseil à votre médecin ou votre sage-femme sur les éventuels risques que vous pourrez courir.

Une fois que votre médecin vous aura rassurée, la fréquence de votre pratique sportive sera de 3 fois par semaine. Chaque séance ne doit pas dépasser 30 minutes même si vous vous sentez encore d’attaque à aller plus loin. Par ailleurs, la vigilance restera votre maître mot. Il y va de soi quant à la consommation de votre énergie que pour les exercices physiques auxquels vous vous adonnez. Dans tous les cas, arrêtez tous mouvements lorsque vous sentez un changement anormal dans votre corps ou votre organisme.

Les activités sportives favorables à la grossesse

Pour les futures mères qui souhaitent faire du sport, les plus bénéfiques sont la marche, la gymnastique et les activités aquatiques favorisant l’entrainement abdominal. Toujours dans le rang des pratiques « douces », le yoga, la danse et le stretching conviennent aussi à la femme enceinte, mais en évitant certaines positions. On conseille également quelques tours en vélo sur une surface nivelé et sans excès de vitesse.

Afin de vous éviter toute préoccupation, voici une liste d’activités sportives strictement interdites, et ce, à compter de vos premières semaines de grossesse. Tout sport collectif et sport de combat est à bannir à cause des chocs causés au niveau de l’abdomen. Évitez tout autant l’aérobic, le jogging et le tennis qui requièrent une quantité d’énergie importante pour peu de temps. L’alpinisme, la plongée sous-marine, le VTT, l’équitation et le roller présentent une grande menace de secousses et de chutes trop graves.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.