Comment planter l’athyrium ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment planter l’athyrium ?

AstucesJardinage

L’athyrium est une plante vivace très décorative pour votre jardin. De culture facile, elle est surtout utilisée pour orner les coins ombragés. Afin d’obtenir un beau feuillage, non envahissant, il vous suffit de prendre quelques précautions et d’entreprendre quelques gestes d’entretien. Découvrez alors comment planter l’athyrium.

par Hélène André 240 Il y a 0 message de forum.

Dans un endroit ombragé

De son nom complet Athyrium filix-femina, l’athyrium est une plante vivace appartenant à la famille des Dryoperidacées. Il s’agit d’une fougère particulièrement prisée pour son feuillage persistant, qui offre un magnifique décor au pied des arbres. Pouvant s’épanouir dans les coins ombragés, l’athyrium est parfait pour apporter une touche de verdure dans ces endroits souvent délaissés du jardin. Il peut néanmoins être cultivé dans une zone plus lumineuse. D’ailleurs, plus la plante est exposée à la lumière, plus sa croissance est rapide. Cependant, ses feuilles sont beaucoup plus belles lorsque cette fougère est cultivée en zone ombrée.

Quand et comment ?

Comme la plupart des plantes vivaces, l’athyrium se cultive de préférence en dehors des saisons fraîches, à l’automne ou au printemps. Évitez également les périodes de grande chaleur. Bien que cette fougère puisse bien se développer dans de la terre de jardin ordinaire, préférez un terreau de plantation bien drainé pour favoriser sa croissance. Le drainage peut, en outre, être optimisé par la mise en place d’un lit de billes d’argiles au fond du trou de plantation ou encore d’une couche de sable et de gravier. Quoi qu’il en soit, l’athyrium se cultive aussi bien en pot comme en jardin et, dans le premier cas, pensez à le rempoter au moins tous les 2 ou 3 ans dans un contenant plus grand.

Un minimum d’entretien

L’athyrium n’exige pratiquement pas d’entretien ni de soin. Pour une culture réussie, il reste toutefois nécessaire de réaliser quelques gestes. Craignant tout excès de chaleur, l’athyrium a besoin d’une protection lors des saisons chaudes. A l’arrivée de l’été, pensez alors à pailler le pied de la plante afin de garder un bon niveau d’humidité. Une bonne dose d’arrosage est également recommandée durant cette période. Sachez, en outre, que l’athyrium est très rustique et, bien que son feuillage ait tendance à disparaître en hiver, il réapparaît magnifiquement au printemps. Afin d’offrir un bon équilibre à la plante, veillez à enlever les feuilles abîmées ou séchées au fur et à mesure.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.