Comment fonctionne une pompe à chaleur air-eau ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Comment fonctionne une pompe à chaleur air-eau ?

Astuces

Une pompe à chaleur air/eau est un dispositif qui transfère la chaleur d’un endroit à un autre en utilisant une différence de température. Dans le cas d’une pompe à chaleur air-eau, la chaleur est transférée de l’air extérieur aux tuyaux d’eau reliés au système.
Si vous vivez dans une région où les températures descendent en dessous de zéro pendant plusieurs mois de l’année, vous avez peut-être envisagé d’installer un système de chauffage hydronique intérieur pour garder votre maison chaude et confortable. Dans ce cas, l’installation d’une pompe à chaleur air/eau serait une solution rentable.
Une pompe à chaleur air/eau est alimentée par l’électricité, comme tout autre appareil. L’unité contient deux composants distincts : un condenseur extérieur et un évaporateur intérieur. Lorsque le système fonctionne à l’envers, il peut également servir de système de refroidissement par temps chaud. L’unité extérieure est reliée à la plomberie intérieure par des tuyaux en cuivre et des vannes pour transférer la chaleur entre elles. Voyons comment cela fonctionne !

par Fanny Sylvestre - Admin 288

Temps de lecture : 6 minutes - Contenu de l’article :

#Fonctionnement d'une pompe à...
#Transmission de la chaleur
#Avantages
#Inconvénients
#Fonctionnement en vidéo
#Pompe à chaleur et pollution

Comment fonctionne une pompe à chaleur air/eau

La pompe à chaleur air/eau fonctionne de manière très similaire à un système de climatisation. Cet appareil tire parti du fait que l’air chaud peut contenir plus d’humidité que l’air froid. Une pompe à chaleur air/eau typique utilise l’air extérieur comme source de chaleur et l’eau contenue dans les tuyaux intérieurs comme endroit où placer la chaleur. L’air chaud provenant de l’unité extérieure est introduit dans l’unité intérieure. Cet air chaud a une capacité d’eau supérieure à celle de l’eau froide contenue dans les tuyaux intérieurs. En raison de cette différence de capacité, l’air chaud transfère une partie de son humidité à l’eau intérieure. L’eau intérieure est ensuite renvoyée à l’extérieur par les serpentins du condenseur où elle est refroidie par la température de l’air extérieur. L’eau refroidie est ensuite réinjectée dans l’unité intérieure. Ce cycle d’air chaud vers l’eau, d’eau vers l’air froid, et d’air froid vers l’eau chaude est répété jusqu’à ce que le thermostat intérieur soit satisfait.

Comment une pompe à chaleur air/eau transfère-t-elle la chaleur ?

La pompe à chaleur air/eau utilise une différence de température pour transférer la chaleur d’un endroit à un autre. Comme nous l’avons vu, ce type de pompe utilise une température plus élevée pour transférer la chaleur d’une zone à basse température. La différence de température entre les tuyaux intérieurs et l’air extérieur crée une différence de pression qui entraîne le flux de chaleur. La température plus élevée de la tuyauterie intérieure provoque l’expansion de l’eau, ce qui crée une différence de pression. La différence de pression force l’eau à circuler dans l’unité extérieure où elle est refroidie par l’air extérieur. Pendant le processus de refroidissement, la pression de l’air est réduite, ce qui fait que l’eau dans la tuyauterie intérieure retourne vers l’unité extérieure, où elle est réchauffée.

Avantages d’une pompe à chaleur air/eau

Une pompe à chaleur air/eau transfère la chaleur entre deux sources : l’air et l’eau. Par conséquent, même si l’une de ces sources est gelée, la pompe à chaleur peut toujours transférer la chaleur de l’autre source. Cela en fait un appareil très utile en hiver si vous n’êtes pas relié à un système de chauffage central. Une pompe à chaleur air/eau présente plusieurs avantages par rapport aux autres systèmes de chauffage intérieur. Tout d’abord, contrairement aux systèmes à eau chaude forcée, une pompe à chaleur air/eau ne dépend pas d’un système de plomberie à eau chaude. Cela signifie qu’elle peut être installée dans des endroits qui n’ont pas accès à une source d’eau chaude. Deuxièmement, une pompe à chaleur air/eau n’a pas besoin d’un disjoncteur dédié comme c’est le cas pour un système hydronique. Elle peut être raccordée à un circuit électrique existant. Enfin, le fonctionnement d’une pompe à chaleur air/eau est moins coà»teux que celui d’un système à eau chaude forcée.

Inconvénients d’une pompe à chaleur air/eau

Les inconvénients d’une pompe à chaleur air/eau sont qu’elle nécessite une source de chaleur constante, qu’elle ne peut pas être utilisée dans les régions où il y a du gel et qu’elle a une durée de vie plus courte que les autres systèmes de chauffage. Tout d’abord, contrairement aux systèmes à eau chaude forcée, une pompe à chaleur air/eau ne dispose pas d’une source de chaleur intégrée. Au lieu de cela, elle tire parti de la chaleur naturellement disponible à l’extérieur et à l’intérieur de votre maison. Cela signifie que la pompe ne fonctionnera pas lorsque l’air extérieur et la température intérieure sont tous deux inférieurs à un certain niveau. Deuxièmement, une pompe à chaleur air/eau n’est pas adaptée aux régions où la température hors gel est basse. Dans ces régions, l’unité extérieure peut geler et casser l’unité, ou vous pouvez être obligé de la brancher à l’intérieur de votre maison.

Vidéo : Comment fonctionnent les pompes à chaleur air/eau ?

Les pompes à chaleur fonctionnent de plusieurs manières pour aider les gens à rester au chaud pendant les mois d’hiver. Dans cette vidéo, vous découvrirez les pompes à chaleur air/eau et comment elles peuvent garder votre maison au chaud même pendant les périodes les plus froides de l’année. Ce que vous allez apprendre : Une pompe à chaleur air/eau transfère la chaleur d’un endroit à un autre en utilisant une différence de température. Dans le cas d’une pompe à chaleur air/eau, la chaleur est transférée de l’air extérieur aux tuyaux d’eau connectés au système.

Une pompe à chaleur émet-elle de l’air pollué ?

On a constaté que certaines pompes à chaleur émettent des polluants qui peuvent être nocifs pour la santé. Il existe toutefois des moyens de réduire la quantité de polluants émis par votre pompe à chaleur. Évitez de l’utiliser tant que les températures extérieures ne sont pas inférieures à 40 degrés Fahrenheit (4 degrés Celsius), et assurez-vous que l’unité intérieure est installée dans un endroit bien ventilé.