Nettoyage de printemps et entretien de la chaudière : nos 6 conseils écoresponsables

Accueil > Vie pratique et Astuces > Nettoyage de printemps et entretien de la chaudière : nos 6 conseils (...)

Astuces

Les conseils d’EDF d’economie d’énergie : Nettoyage de printemps et entretien de la chaudière : nos 6 conseils écoresponsables.

par Fanny Sylvestre - Admin 842

Ca y est, l’hiver est terminé… Il est temps à présent de se mettre au grand ménage de printemps ! Ranger, trier, nettoyer les coins qui ont été laissés de côté le reste de l’année, autant dire qu’il y a du travail. Mais savez-vous qu’il s’agit aussi du moment idéal pour vous occuper de vos installations et réaliser l’entretien annuel de votre chaudière ?
Voici nos 6 conseils pour un nettoyage de printemps efficace, économique et respectueux de l’environnement.

#1 Faire un grand tri

Faites le tour de vos placards et éliminez tout ce dont vous n’avez plus besoin. Des vêtements trop petits, des jouets d’enfants délaissés… Tout cela encombre votre maison inutilement. Vous pouvez aussi vous inspirer de la méthode Marie Kondo et vider entièrement vos armoires, pour ne garder que ce qui vous apporte de la joie. Après avoir trié vos affaires, pensez à donner à des associations les objets encore en bon état que vous ne souhaitez pas conserver. Une bonne façon d’allier écogeste et solidarité !

#2 Ranger toute la maison

Une fois éliminé ce dont vous n’avez plus besoin, remettez tout en ordre et faites un grand rangement. Une maison bien rangée est beaucoup plus agréable, et vous perdrez moins de temps lors du ménage.

#3 Choisir les bons produits de nettoyage

Des produits ménagers efficaces rendent le nettoyage beaucoup plus facile. Et quoi de plus agréable que cette bonne odeur qui flotte dans la maison après avoir fait le ménage ? Mais attention à ne pas tomber dans le panneau : certains produits dégagent des particules toxiques qui peuvent être nocives pour votre santé et pour l’environnement. Optez donc pour des détergents approuvés par des labels écologiques tels que Écolabel et Écocert, ou mieux encore, privilégiez des produits naturels comme le savon noir, le vinaigre blanc et le bicarbonate de sodium. Enfin, dépolluez l’air de votre maison en adoptant de bonnes habitudes d’aération.

#4 Programmer l’entretien de la chaudière

Le printemps marque la fin de la période de gel, c’est donc le moment idéal pour faire entretenir votre chaudière. Un entretien annuel est obligatoire et doit être réalisé par un professionnel. Son coà»t s’élève à une centaine d’euros selon le type de chaudière. Voyez-le comme un investissement à long terme, avec de nombreux bénéfices :

• Vous réalisez des économies : une chaudière bien entretenue est plus performante. Elle s’use moins vite et consomme moins de combustible. Ainsi vous assurez un chauffage sans gaspillage et vos factures énergétiques diminuent !

• Vous respectez l’environnement : la performance de votre chaudière détermine son efficacité énergétique. Bien l’entretenir, c’est faire un geste pour l’environnement en s’assurant qu’elle pollue le moins possible.

• Vous évitez les intoxications au monoxyde de carbone : le plus grand danger lié aux chaudières est l’intoxication au monoxyde de carbone (CO), qui peut être mortel lorsqu’inhalé en grandes quantités. Lors de l’entretien de votre chaudière, le technicien s’assure que le niveau de CO émis par la chaudière est conforme aux limites réglementaires, et vérifie la bonne vacuité du conduit de cheminée.

Entretien de la chaudière : locataire ou propriétaire, qui doit s’en charger

Sauf si une disposition contraire figure dans le contrat de bail, c’est le locataire du logement qui doit s’occuper de l’entretien de la chaudière. Dans le cas d’une chaudière collective, c’est aux co-propriétaires que revient de faire réaliser l’entretien.

#5 Tenir compte du type de chaudière pour son entretien

La méthode d’entretien de votre chaudière dépend du combustible utilisé. Voici quelques informations à connaître.

Entretien d’une chaudière au gaz

Lors de l’entretien d’une chaudière au gaz, le professionnel nettoie le corps de chauffe, le brà»leur et son système d’allumage. Il vérifie le bon fonctionnement de toutes les parties internes de la chaudière et contrôle le débit de gaz. Il examine également l’étanchéité des circuits de gaz, d’eau et la vacuité des conduits d’évacuation des fumées. Enfin, il règle la combustion du brà»leur et mesure les rejets dans les fumées (niveau de CO, CO2 et rendement de combustion).

Entretien d’une chaudière au fioul

Comme pour la chaudière au gaz, le professionnel examine toutes les pièces de votre installation afin de s’assurer de leur bon fonctionnement : brà»leur fioul, corps de chauffe, conduit de fumée… Il nettoie également certaines parties, procède au réglage de combustion du brà»leur et mesure les rejets dans les fumées (CO, CO2 et rendement de combustion).
La chaudière au fioul a la particularité de devoir être alimentée via un stockage de fioul. N’oubliez donc pas de faire remplir la cuve de temps en temps.

Entretien d’une chaudière à bois

En plus de l’entretien annuel, la chaudière à bois doit faire l’objet de deux ramonages chaque année car lorsque la suie s’accumule, la chaudière perd en efficacité. En ramonant régulièrement, vous évitez le gaspillage, la surconsommation énergétique et le risque d’incendie.

Entretien d’une chaudière électrique

Contrairement aux chaudières à combustible (fioul, gaz ou bois), la chaudière électrique ne doit pas obligatoirement être entretenue chaque année. Mais un entretien régulier est fortement recommandé pour réduire les risques de panne et augmenter la longévité de l’installation.

#6 Entretenir votre système d’eau chaude sanitaire

Notre dernier conseil pour un nettoyage de printemps efficace concerne le système d’eau chaude sanitaire. Pensez à détartrer régulièrement la cuve de votre ballon pour conserver son bon fonctionnement et augmenter la durée de vie du système. Si vous chauffez votre eau avec des panneaux solaires ou une pompe à chaleur, veillez à en faire l’entretien régulièrement. Ce n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé.