Un bon oreiller pour un sommeil réparateur

Accueil > Santé > Bien-être > Un bon oreiller pour un sommeil réparateur

Bien-être

Quelle que soit la position adoptée pour dormir, l’oreiller doit permettre le relâchement musculaire et celui de l’esprit. Un bon oreiller est aussi celui qui permet de maintenir une posture confortable durant le sommeil. Il se choisira en fonction de sa morphologie et de ses matières.

par Romane Maitre 185 Il y a 0 message de forum.

Un oreiller selon sa morphologie et sa posture pour dormir

Le bon oreiller est celui qui vous assurera une bonne nuit de sommeil, sans réveil intempestif – à cause d’une position désagréable –, ni courbature au lever. Le bon oreiller ne sera pas le même pour tous, car le niveau de confort apporté par un oreiller donné diffère selon la position prise pour dormir. Si un oreiller souple et relativement haut convient à ceux qui dorment sur le dos, les personnes dormant sur le côté auront plutôt besoin d’un oreiller plus ferme et bombé.

Pour une position sur le ventre, un oreiller fin fera l’affaire, quoique cette posture ne soit pas la meilleure pour la colonne vertébrale. D’autre part, la morphologie du dormeur, au niveau de la nuque notamment, entre en ligne de compte pour jauger du confort de l’oreiller. Lorsque la nuque présente une courbure normale, l’oreiller sera de dimensions moyennes. Si elle est droite, l’oreiller idéal sera moelleux et bas et les personnes ayant une nuque bombée dormiront confortablement sans oreiller.

A chaque matière son confort

Choisir un bon oreiller fait également intervenir un troisième paramètre, la matière dont il est rembourré. Chaque matière a en effet ses propres caractéristiques de maintien et sa capacité à épouser parfaitement les courbures de la nuque. Un choix pertinent de la matière permet d’éviter les compressions et de favoriser la circulation du sang. En latex, fibre polyéthylène, duvet d’oie ou encore en mousse à mémoire de forme, les matières se choisissent selon le confort de soutien, le confort thermique et le traitement anti-allergie.

Le latex, le duvet d’oie et la laine forment des rembourrages naturels. Antiallergique et d’une certaine fermeté, le latex épouse très bien la hauteur de la nuque. Les oreillers rembourrés avec du duvet d’oie sont les plus moelleux et apportent un excellent confort thermique grâce à une très bonne ventilation. Vérifier simplement que vous n’en êtes pas sensibles. Autrement, les oreillers en mousse à mémoire de forme sont ceux qui procurent un relâchement musculaire optimal.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.