La grossesse et la chute des cheveux

La perte des cheveux pendant la grossesse

Si vous perdez vos cheveux en temps normal, cela s’arrêtera durant votre grossesse. D’autres caractéristiques s’atténuent ou disparaissent totalement durant la grossesse, comme l’aspect gras des cheveux ou encore les pellicules chroniques. Durant la maternité, les cheveux gagnent plus de volume et sont plus dynamiques. Les premiers signes de chute des cheveux apparaissent deux à trois mois après l’accouchement. Si au début, ils tombent soudainement, la chute peut s’aggraver dans les semaines qui suivent.

La chute des cheveux est causée par les perturbations hormonales que les femmes enceintes subissent, car l’évolution du cuir chevelu est influencée par les hormones. Durant cette période de trouble, les œstrogènes prolongent la longévité des cheveux et augmentent leur vitalité. Ces hormones disparaissent après l’accouchement et provoque une perte de cheveux abondante. Les cheveux qui auraient donc dû tomber pendant neuf mois tombent d’un seul coup. Ce phénomène appelé Effluvium télogène donne lieu à une perte de 20 à 30% de la chevelure.

Comment remédier aux chutes de cheveux durant la grossesse ?

La perte des cheveux n’aura pas trop d’effets négatifs si la texture de vos cheveux était de bonne qualité avant la grossesse. Vos cheveux repousseront au bout de trois mois environ et retrouveront leur vitalité au bout de six à huit mois. Par contre, des cheveux fragiles avant la grossesse nécessitent plus d’attention et de soin après cette période. La qualité des cheveux subit un changement considérable après l’accouchement ou le sevrage. Il n’est pas rare que les cheveux deviennent plus fins à la repousse et plus vulnérables aux agressions.

Il est donc important de suivre une cure de vitamines pour renforcer les fonctions indispensables des cheveux. Trois éléments sont particulièrement indispensables : des acides aminés qui sont les éléments basiques de la kératine, du zinc pour faciliter la synthèse des acides aminés, et de la vitamine B6 pour optimiser leurs effets sur l’organisme. Si votre cas s’aggrave, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin. Il est aussi important de rester zen durant tout le traitement. La chute des cheveux n’est pas une fatalité. Cela se soigne, d’autant qu’aujourd’hui, les soins sont de plus en plus perfectionnés.

,
par Romane Maitre - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Enfants - Bébés > Grossesse > La grossesse et la chute des cheveux

La grossesse et la chute des cheveux

La grossesse et la chute des cheveux

Quand on est enceinte, les cheveux changent de structure. Ils sont stables pendant la grossesse mais tombent après l’accouchement. Mais rassurez-vous, il existe un moyen de limiter les dégâts et mieux appréhender la chute des cheveux pendant cette période.

Grossesse | accouchement sans douleur sous peridurale
  • La migraine chez l'enfant - comment identifier les causes
  • Bébé | comment endormir bébé ?
  •  Faire une demande en mariage : comment s'y prendre ?
  • Les activités sportives à favoriser pendant la grossesse

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël