L’haptonomie, pour être en contact avec bébé

L’haptonomie, une science qui se développe

Un médecin hollandais, Frans Veldman, s’est consacré à une étude sur la vie relationnelle affective et émotionnelle. Il crée alors l’haptonomie qu’il définit comme une science de l’activité. Actuellement, cette discipline se développe petit à petit et atteint plusieurs domaines de la santé. Ainsi, de plus en plus de professionnels du monde de la santé décident de suivre des formations en haptonomie, car ils reconnaissent son utilité et son efficacité. Il s’agit, entre autres, de pédiatres, de psychologues et psychiatres, mais surtout des professions paramédicales. Le nombre de sages-femmes en formation augmente considérablement, ainsi que les gynécologues-obstétriciens

L’haptonomie est ainsi mise en oeuvre dans plusieurs domaines de la santé, mais elle est surtout connue pour être une technique de préparation à l’accouchement, et bien plus. En effet, non seulement elle prépare la mère physiquement et mentalement à l’accouchement et à l’accueil de son bébé, mais c’est aussi un moyen pour mettre les futurs parents en relation avec leur bébé bien avant sa naissance. Ainsi, mère, père et enfant découvrent une façon d’être en contact, de façon sécurisante, tendre et pleine d’affection. Pour le bébé, encore dans le ventre de sa maman, cette nouvelle relation affective crée un certain état de sécurité intérieure, et favorise son développement. Cette approche devrait développer son autonomie et sa sociabilité futures.

L’haptonomie, mode d’emploi

Dans la pratique, les séances d’haptonomie se déroulent en couple, et non en groupe. Les parents peuvent y avoir recours dès le début de la grossesse. Généralement, le nombre des séances varie entre huit et neuf, mais cela dépend surtout des envies et besoins du couple. Voici comment se déroule généralement une séance d’haptonomie : dans un premier temps, l’hapnothérapeute demande à la future mère de s’allonger sur le lit, ou sur un matelas placé au sol. Le père vient ensuite la rejoindre et s’installe derrière elle. Il pose ses mains sur le ventre de sa compagne, de manière très tendre. Ensemble, ils effectuent ensuite quelques caresses sur le ventre et de légères pressions, tout cela pour entrer en contact avec leur enfant et le sécuriser. Ces séances peuvent servir avant et pendant le travail lors de l’accouchement.

Une fois que bébé est né, il est souvent conseillé de suivre encore trois à cinq séances d’haptonomie postnatale. Lors de la première séance, qui se déroule généralement avant les quinze premiers jours de l’enfant, l’hapnothérapeute se consacre à montrer aux nouveaux parents tous les gestes qu’il faut pour prodiguer des soins au nouveau-né, toujours de manière affective. Ensuite, pour les deux ou trois séances suivantes qui ont lieu entre le troisième et le neuvième mois de l’enfant, le spécialiste s’attache particulièrement à guider les parents pour qu’ils puissent accompagner l’évolution psychomotrice de l’enfant. Enfin, la dernière séance est consacrée à l’apprentissage de jeux pour que les parents soient capables d’aider leur enfant à explorer l’espace, tout en lui imposant des limites. Cette ultime étape de l’haptonomie a lieu à partir du moment où l’enfant est capable de se déplacer seul.

,
par Hélène André, Morgan Sulivan - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Enfants - Bébés > Grossesse > L’haptonomie, pour être en contact avec bébé

L’haptonomie, pour être en contact avec bébé

L'haptonomie, pour être en contact avec bébé

Utilisée de la grossesse à l’après-accouchement, l’haptonomie va vous préparer à la naissance, mais aussi d’entrer en contact avec bébé, pour créer et approfondir des liens affectifs dès le ventre.

A vos crayons ! Le concours de dessins BRIO a commencé…
  • Grossesse et incontinence urinaire : les points essentiels à savoir
  • La grossesse, comment ça marche ?
  • 10 prénoms de fille tendance pour 2013
  • La migraine chez l'enfant - comment identifier les causes

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël