J’évite les nausées pendant la grossesse

Les nausées de grossesse, les facteurs déclenchants

Durant le premier trimestre de grossesse, et jusqu’au quatrième mois, les femmes sont souvent prises de sensations nauséeuses et même de vomissements. Cela se manifeste surtout au saut du lit. Plusieurs raisons sont à l’origine de ce malaise. Il y a, par exemple, la montée de l’hormone de grossesse, la HCG. Peuvent aussi en être la cause, le stress lié au désir ou encore l’anxiété et l’appréhension à la seule idée d’accoucher. Mais le facteur principal serait la modification des sens pendant la grossesse. Il s’agit essentiellement du goût, et surtout le surdéveloppement de l’odorat.

La moindre petite odeur désagréable est souvent perçue comme gênante et inconfortable pour une future mère. Ce qui crée des haut-le-coeur. Cela peut arriver dès les quinze jours qui suivent la conception, jusqu’un peu au-delà du troisième mois. Chez une femme enceinte, même un parfum qui lui était plaisant peut provoquer une certaine forme de répugnance. D’après une étude, les sensations d’écoeurement sont beaucoup plus fréquentes chez les femmes âgées de moins de 35 ans, celles qui ne fument pas, les futures mamans en surcharge pondérale, ou encore chez toutes les femmes qui sont à leur première grossesse.

Les solutions contre les nausées de grossesse

Pour passer le cap de la grossesse le plus confortablement possible, commencez par identifier les facteurs déclencheurs de vos nausées. Si vous ne supportez pas un aliment ou une odeur, évitez-les tout simplement. Oubliez également les aliments gras et lourds. Optez plutôt pour le riz, les pâtes, les légumes secs, ou encore le pain, des aliments particulièrement riches en hydrate de carbone. L’important est de stimuler votre appétit en vous préparant des petits plats qui vous font plaisir. À part tout cela, prendre la bonne position pour dormir arrive également à atténuer, voire supprimer, les sensations nauséeuses. L’idéal est de s’allonger dans une position semi-assise, ou en surélevant un peu le haut du corps pour éviter les reflux gastriques.

Avant d’opter pour une quelconque solution, le mieux est toujours de prendre rendez-vous auprès de son médecin. Il pourra ainsi déterminer si les symptômes sont bénins, et sans risques particuliers pour le bébé. Le diagnostic pourra, par exemple, déterminer si les nausées ne sont pas liées à d’autres troubles comme un problème digestif, une hyperthyroïdie, un trouble du foie ou encore, une infection urinaire. Si les nausées et/ou vomissements sont très gênants, le médecin peut vous prescrire des médicaments comme les antiémétiques. Des solutions douces sont également disponibles pour traiter les nausées de grossesse. Homéopathie, acupuncture, yoga ou encore sophrologie peuvent être efficaces.

,
par Morgan Sulivan - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Enfants - Bébés > Grossesse > J’évite les nausées pendant la grossesse

J’évite les nausées pendant la grossesse

J'évite les nausées pendant la grossesse

Jusqu’au quatrième mois de grossesse, le mal de coeur et les vomissements sont très fréquents, et particulièrement inconfortables. Conseils pour éviter les nausées pendant la grossesse.

L'haptonomie, pour être en contact avec bébé
  • Chambre de bébé : astuces pour rendre l'air sain
  • Mon enfant bégaie
  • Maladie infantile - les oreillons
  • Bébé roule en Bugaboo Bee !

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël