Première grossesse : y a-t-il un âge idéal ?

Entre 20 et 25 ans, là où la femme est la plus féconde

La vingtaine est sans équivoque l’un des meilleurs moments pour une première grossesse, puisqu’il s’agit de la période durant laquelle la femme est au summum de sa fécondité. C’est également à ce moment-là que la grossesse se déroule avec un minimum de risques. Sachez toutefois que cette fécondité diminue à l’approche de la trentaine à cause de la perte ovarienne. En effet, une petite fille possède environ 1 à 2 millions d’ovules à sa naissance, contre une centaine seulement à l’âge de la ménopause.

Avoir un bébé à 30 ans

Une étude menée par l’Université de Californie révèle toutefois que 30 ans est l’âge idéal pour une première grossesse. Cette fois-ci, l’étude s’est basée sur des paramètres autres que la santé. En effet, d’après les chercheurs, c’est à partir de cette période que la femme se sent physiquement et psychologiquement prête à accueillir sa première progéniture, c’est-à-dire dans un environnement où elle est stable financièrement et professionnellement.

Au-delà de 35 - 40 ans ?

Depuis quelques années, les premières grossesses à l’âge de 35 – 40 ans deviennent tendance. À cette tranche d’âge, bien que la femme ne soit pas forcément au top de sa forme, sa grossesse sera beaucoup plus saine et le bébé sera en meilleure santé. De plus, avec sa stabilité financière, la future
maman accueillera son bébé avec plus de maturité. Revers de la médaille : à cet âge-là, les risques de fausse couche, de prééclampsie, de grossesse ectopique, de diabète gestationnel, de restrictions de croissance utérine, de complications placentaires et de césarienne sont assez élevés.

Et la chance de conception dans tout ça ?

Pour avoir son premier bébé, la femme doit également se référer à ses chances de conception. Toujours d’après cette étude californienne préalablement citée, les chances d’avoir un bébé arrivent rarement à 100 %. Elles varient en fonction de l’âge de la future maman. À titre indicatif, un jeune couple avec un état de santé irréprochable et un acte de conception à la bonne période obtient des chances de grossesse de l’ordre de 25 % par cycle. Ce pourcentage diminue à 12 % à 35 ans, contre 6 % seulement à 40 ans.

La fécondité du papa : un facteur à ne pas négliger

L’âge idéal de grossesse ne dépend pas uniquement de la santé physique de la mère. La fécondité du futur papa y joue également un rôle important. Sachez en effet que la fertilité des hommes diminue au fur et à mesure qu’ils se rapprochent de la quarantaine. Il ne faut pas non plus oublier que les troubles génétiques chez le bébé augmentent avec l’âge du futur papa.

,
par Romane Maitre - - Paris



Partager ce contenu


+ d'infos sur "accueil"

Accueil > Enfants - Bébés > Grossesse > Première grossesse : y a-t-il un âge idéal ?

Première grossesse : y a-t-il un âge idéal ?

Première grossesse : y a-t-il un âge idéal ?

Avoir son premier enfant est sans doute l’un des plus beaux cadeaux pour une femme. Pourtant, un grand nombre d’entre nous préfèrent attendre l’âge idéal pour se lancer dans cette merveilleuse aventure. Sachez que cet âge idéal n’est pas figé, il varie en fonction de différents paramètres.

Le shampoing douceur pour bébé de Biolane
  • Quels produits pour la toilette express de bébé ?
  • Le top 10 des goûters pour enfants
  • Des ateliers gratuits pour les enfants à La Foire Internationale de Toulouse
  • La tendance des prénoms en 2012

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël