Allergies pendant la grossesse

Les règles de base pour éviter les allergies

Les allergies augmentent-elles avec la grossesse ? Et si oui, quels sont les médicaments adéquats ? Ce sont des questions qu’une future maman se pose souvent, surtout lorsqu’elle présente déjà de petites intolérances. Tout d’abord, il est inutile de prendre d’avance des précautions alimentaires si vous n’avez rien. Pour l’enfant, il vaut mieux induire une tolérance par exposition à d’éventuels allergènes. Suivre des régimes pour éviter à bébé d’éventuelles allergies ne sert à rien. En revanche, la première chose à faire est d’arrêter de fumer et d’éviter les endroits enfumés. Le tabagisme est à proscrire. En plus du reste, il s’agit d’un important vecteur d’allergies.

Il est préférable d’effectuer des tests chez un allergologue avant votre grossesse, surtout si vous avez des soupçons. En cas d’allergie respiratoire à certains éléments de l’environnement, renforcez les mesures de prévention habituelle et évitez par exemple les expositions aux pollens. Les femmes y seraient particulièrement sensibles. Si vous êtes allergique à la poussière, déléguez les tâches ménagères à votre compagnon, c’est le moment de commencer. Evitez les aliments déconseillés aux femmes enceintes. Pour les connaître, il vous suffit de demander à votre médecin. Le mieux est de savoir à l’avance tout ce qui peut vous porter préjudice pour pouvoir l’éviter.

Gérer l’allergie durant la grossesse

Mieux vaut prévenir que guérir dit-on. Parlez de vos allergies à votre médecin avant même de faire un enfant. De cette manière, vous pourrez vous parer contre les éventuelles crises et vivre votre grossesse en toute sérénité. Si vous avez des allergies et que vous êtes sous traitement, ne les arrêtez pas parce que vous êtes enceinte. Seul votre médecin peut vous dire ce que vous devez faire. Votre maladie pourrait être préjudiciable à votre enfant. Il arrive que certaines allergies ne se manifestent que durant la grossesse. Si vous présentez des signes inhabituels, ne tardez pas à consulter.

Durant cette période, le médecin peut vous prescrire certains médicaments antiallergiques. Les antihistaminiques locaux sont généralement les seuls autorisés. Quant aux médicaments anti-ashmatiques, il est conseillé d’en diminuer le plus possible les doses. Un asthme stable vaut mieux qu’une souffrance fœtale. La désensibilisation est particulièrement conseillée. Si vous l’avez commencée, il est généralement possible de la poursuivre. Un bilan pourra être établi après la naissance de votre bébé. Quant à, l’homéopathie, elle est prescrite sans danger pour la future maman. Elle s’avère notamment utile et efficace pour prévenir les rhino-conjonctivites allergiques.

,
par Morgan Sulivan - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Santé > Allergies pendant la grossesse

Allergies pendant la grossesse

Allergies pendant la grossesse

Vous attendez un enfant et vous nourrissez quelques craintes concernant vos allergies ou celles qui peuvent survenir pendant votre grossesse. Pas de panique, voici quelques éléments à savoir pour pouvoir envisager cette période avec sérénité.

Nos conseils pour prendre soin de sa poitrine pendant l’allaitement
  • L'échinacée, pour une meilleure défense immunitaire
  • Avoine, graines germées, algues... nos alliés santé !
  • Thalasso - L'application d'algues
  • La rigolothérapie : la thérapie du rire

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 5 bonnes raisons d’adopter la peinture dépolluante