Prendre des vitamines avant l’hiver : bon ou mauvais réflexe ?

Accueil > Santé > Prendre des vitamines avant l’hiver : bon ou mauvais réflexe ?

Dès les premiers jours de l’automne, nombreux sont ceux qui décident le faire le plein de vitamines en vue de l’hiver. Or, ce geste n’est pas toujours recommandé. Tout dépend des cas. L’idéal est d’adopter une alimentation variée composée notamment de fruits et de légumes.

par Hélène André 54 Il y a 0 message de forum.

Le rôle des vitamines et les dangers en cas d’excès

Un petit mal de gorge, des éternuements et des maux de tête suffisent à faire déclencher un réflexe, celui de se préparer un cocktail vitaminé. Or, prendre des vitamines est conseillé uniquement dans certains cas.

Pour mieux comprendre les avantages et les méfaits des vitamines, il faut faire le point sur la définition de celles-ci. Il s’agit de substances organiques actives qui sont nécessaires au développement de l’organisme. Il en existe deux types : les liposolubles et les hydrosolubles.

Peu importe leur type, les vitamines sont indispensables pour la santé et un manque a des effets nocifs. À titre d’illustration, une carence en vitamines B12 entraîne des lésions au niveau des yeux, de la langue et des lèvres.

Mais inversement, un excès de vitamines est tout aussi dangereux. Par exemple, trop de vitamine A augmente les risques de cancers des poumons. Trop de manganèse cause des troubles nerveux et musculaires. La destruction cellulaire est, quant à elle, favorisée par un excès de vitamines B3.

Que faire pour rester en forme en hiver ?

Pour rester en forme en hiver, forcer sur les vitamines n’est pas une solution. Il ne faut en prendre qu’en cas de prescription médicale et de carence diagnostiquée. Le cas échéant, il est préférable de privilégier une alimentation équilibrée au quotidien. Les fruits et de légumes riches doivent être présents à tous les menus. Et il ne faut pas oublier les protéines d’origine animale. Cette association permet d’apporter les micronutriments et les vitamines nécessaires pour garantir le bon fonctionnement de l’organisme.

Parallèlement à l’alimentation, il est important de profiter nuit après nuit d’un sommeil réparateur. Et pour conserver la vitalité, faire des activités physiques est un must. Une demi-heure d’exercice par jour est un minimum.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.