L’ébrancheur, outil pratique pour prendre soin du jardin

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > L’ébrancheur, outil pratique pour prendre soin du jardin

AstucesJardinage

Être un bon jardinier, c’est détenir une panoplie complète d’outils. Parmi les incontournables, il y a l’ébrancheur qui est également appelé coupe-branche. Cet outil est indispensable quand on souhaite couper des branches dures, difficilement accessibles ou trop grosses et que le sécateur ne peut pas faire l’affaire.

par Hélène André 255 Il y a 0 message de forum.

Le fonctionnement de l’ébrancheur

L’ébrancheur ou coupe-branche est une version plus large du sécateur. A l’instar de ce dernier, il fait appel au système de coupe à enclumes ou au système de lames croisantes. Cependant il est plus robuste car il possède de plus grandes lames mais aussi des bras beaucoup plus longs, entre 50 et 90 centimètres en fonction des modèles. De plus, le coupe-branche est, la plupart du temps, doté d’un dispositif de démultiplication, soit par crémaillère, soit par levier. Ceci le rend nettement plus performant.

Caractéristiques techniques

Le coupe-branche est doté de longs manches et de larges poignées. Son bras de levier augmente l’effort fourni. Du fait de ses spécificités, l’ébrancheur permet d’effectuer la coupe de branches de diamètre pouvant aller jusqu’à 20 millimètres voire 40 millimètres, ce qui est loin d’être le cas du sécateur. Pourvu de longs manches, le coupe-branche permet de sectionner les branches les moins accessibles d’un arbre comme celles situées à une hauteur plutôt élevée ou celles localisées au cœur d’une touffe. On évite ainsi l’utilisation de l’échelle. Bref, l’ébrancheur est un outil très pratique dont on ne peut plus se passer une fois qu’on l’a essayé.

Bien choisir le coupe-branche

Le coupe-branche est un outil très utile pour le jardinier. Il est important de le choisir avec soin. Il faut notamment vérifier les poignées qui doivent être antidérapantes et ergonomiques. Certains modèles sont agrémentés de bras profilés qui diminuent l’effort à produire en coupant. Le choix de la longueur de l’ébrancheur tient compte de la constitution de l’utilisateur. Le poids de l’outil est aussi un facteur déterminant. Enfin, il faudra contrôler la qualité de la lame. Celle-ci sera de préférence en acier trempé doté d’un revêtement antiadhésif.

Comment entretenir l’ébrancheur ?

Pour qu’il conserve un excellent état, le coupe-branche doit être régulièrement entretenu. Il faut le graisser de manière assidue en insistant particulièrement au niveau du dispositif de serrage. Quelques gouttes d’huile feront l’affaire.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.