Chirurgie esthétique, la lipostructure ou le lipomodelage

Accueil > Beauté > Chirurgie esthétique > Chirurgie esthétique, la lipostructure ou le lipomodelage

Beauté

La chirurgie esthétique constitue une solution efficace pour celles qui souhaitent arborer une plastique de rêve. Parmi les techniques les plus connues se distingue la lipostructure. Voici quelques points à savoir sur cette méthode rajeunissante.

par Morgan Sulivan 1513 Il y a 0 message de forum.

Les principes de base de la lipostructure

Appelée également lipomodelage, la lipostructure consiste en une auto-greffe des cellules adipeuses au niveau de la zone cible. Contrairement aux résultats éphémères et décevants de la réinjection classique de graisses autologues, la lipostructure permet un traitement plus efficace et durable. Grâce à cette performance, elle apparaît actuellement au rang des solutions les plus prisées pour la correction esthétique et les traitements dans le cadre des chirurgies réparatrices.

La lipostructure s’utilise surtout pour la chirurgie faciale. Elle est notamment indiquée pour la correction du faciès, le traitement des rides et le comblement des défauts liés à la vieillesse cutanée. Malgré son efficacité avérée, sachez qu’il s’agit d’un acte chirurgical, la réussite de l’opération dépend de plusieurs paramètres indépendants de l’aptitude du chirurgien. Afin d’éviter les conséquences désastreuses, le patient doit suivre à la lettre les consignes préopératoires et postopératoires indiquées.

Déroulement d’une séance de lipostructure

Tout comme les autres actes chirurgicaux, la lipostructure se prépare longtemps à l’avance. C’est pendant cette phase préparatoire que le chirurgien établit une étude approfondie du profil du receveur. Les résultats potentiels sont présentés avant l’opération, ils dépendent des attentes du demandeur et des possibilités liées à la technique. Après le bilan préopératoire et la consultation de l’anesthésiste, il est vivement recommandé d’arrêter le tabac et l’alcool. La consommation de médicament à base d’aspirine est également prohibée pendant une période de 10 jours précédant l’opération.

Le patient est ensuite conditionné pour l’acte chirurgical. En pratique, la lipostructure est réalisée sous anesthésie locale renforcée par des tranquillisants, injectés sous intraveineuse. Une anesthésie générale s’avère toutefois indiquée pour les patients à faible tolérance physique. L’hospitalisation dure la journée pour l’anesthésie locale, pour l’anesthésie générale, il faut généralement rester la nuit suivante. Les résultats du traitement sont visibles le 3e mois suivant l’intervention. Ils durent quelques années, puis se dissipent progressivement au fil du temps, le tissu greffé suivant le processus naturel de vieillissement.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.