Sport : c’est décidé, je me mets au taïso !

Accueil > Minceur > Fitness > Sport : c’est décidé, je me mets au taïso !

MinceurFitness

Les athlètes pratiquent le taïso depuis la nuit des temps. Les
mouvements leur servent d’exercices d’échauffement. Mais qu’en est-il
pour les autres ?

par Romane Maitre 226 Il y a 0 message de forum.

Le taïso, accessible à tous et utile

Une séance de taïso est accessible à tous, sans exception. Elle dure
entre 45 minutes à une heure. Nul besoin d’être un as des arts
martiaux pour s’y mettre. Les exercices se déroulent sur tatami. Pour
être bien confortable, il est conseillé de mettre un judogi ou un
jogging avec un T-shirt. Au programme, une course autour du tatami,
des petits sauts, des étirements et des mouvements qui visent à
renforcer les muscles.

Le taïso peut vous servir dans la vie quotidienne. La plupart des
exercices que le maître vous demande de réaliser sollicitent les mêmes
muscles. Il devient alors beaucoup
plus facile de se relever et de se baisser dans les diverses tâches de
tous les jours. Et pour cause, les muscles des membres inférieurs et
sont les plus demandés. Autre intérêt non négligeable, à
force d’enchaîner les différents mouvements en petite chorégraphie,
nous entretenons notre mémoire. Résultat, les oublis deviennent moins
fréquents qu’auparavant.

Le taïso : antistress, raffermissant et convivial

Les exercices de taïso sont reconnus comme un antistress efficace. Le
fait que nous devons nous concentrer sur les mouvements à retenir nous
aide à décrocher des pensées négatives. Par conséquent, nous
ressentirons une véritable sensation de bien-être. D’autre part,
nous brûlons les calories et faisont travailler les autres groupes
musculaires tels que ceux des abdos, des fesses, des bras, des jambes
ou encore du dos. Bref, nous raffermissons notre corps sans
spécialement nous en apercevoir. Ceux qui ont des kilos en trop en profiteront pour affiner leur silhouette.

Le taïso est une discipline conviviale. De nombreux mouvements
s’effectuent en couple ou à plusieurs. Par exemple, le squat se
pratique à deux, dos contre dos. Dans la même optique, la planche se
déroule face à face entre deux pratiquants. En décollant une main,
l’un tente de toucher l’épaule de l’autre. Certes, les exercices
deviennent plus difficiles, mais c’est tellement plus agréable. Le fait
d’avoir un partenaire facilite la concentration. Nous nous sentons dans
l’obligation d’y arriver, ne serait-ce que pour notre propre fierté.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.