Comment choisir la bonne technique pour les semis de légumes ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment choisir la bonne technique pour les semis de légumes (...)

AstucesJardinage

Lorsque le temps des semis s’approche, il faut penser à la manière dont on va procéder : en place, en godets ou en pépinière. Cela dépend principalement des exigences de chaque plante.

par Hélène André 323 Il y a 0 message de forum.

Le semis en place

Le semis en place s’effectue dans le potager ou au jardin, à l’endroit même où le légume entamera sa croissance. Cette technique permet d’éviter le repiquage qui requiert beaucoup de temps et qui est susceptible de provoquer du stress aux plantes tout en freinant leur croissance. Le semis en place contribue, par ailleurs, à un meilleur enracinement. Cette technique confère plus de résistance à la plante en cas d’agression.

Le semis en place implique un certain nombre de contraintes. En adoptant cette technique, il est essentiel d’entreprendre des travaux de désherbage et d’éclaircissage afin d’offrir à la plante un espace suffisant pour son bon développement.

Le semis en place concerne les légumes racines comme les radis ou les légumes appartenant à la famille des fabacées tels que les pois, la fève ou le haricot. En règle générale, les semis en place commencent au printemps, une fois que les gelées sont terminées. On peut poursuivre jusqu’en période estivale, ce qui autorise les récoltes en automne.

Le semis en godets

Le semis en godets est une méthode impliquant un repiquage. C’est une technique recommandée pour les plantes particulièrement fragiles qui ne résistent pas bien au froid et qui sont sensibles aux attaques de tout genre (insectes, champignons…). C’est notamment le cas de la capucine, du melon, de la courgette ou encore du tournesol. Il est possible d’installer les godets sous une serre fraîche ou sous une serre chaude. Avec la méthode du semis en godets, le repiquage est facilité. La plante est moins stressée et la reprise est assurée.

Le semis en pépinière

Le semis en pépinière peut être effectué dans un espace étroit qui doit être humifère et très riche. L’emplacement doit jouir d’une bonne exposition au soleil et être bien protégé du vent. Les plantes y entament leur développement jusqu’à ce qu’elles soient transplantées ou repiquées dans le potager ou au jardin, à l’endroit où elles vont achever leur développement. Cette méthode de semis offre plus de chances aux graines de germer dans la mesure où elles bénéficient d’une bonne chaleur et d’une terre riche en substances nutritives. Le semis en pépinière concerne les plantes qui ont une germination délicate et lente, comme c’est le cas de la marjolaine et de la mélisse.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.