Quelles fleurs semer en début d’année ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Quelles fleurs semer en début d’année ?

AstucesJardinage

Au début de l’année, le temps est plutôt gris. Cela ne veut pas pour autant dire que le jardinier puisse chômer. C’est, en effet, le moment de procéder aux premiers semis. Pour obtenir un joli jardin coloré au printemps et surtout en été, le jardinier doit entreprendre les semis des fleurs.

par Hélène André 404 Il y a 0 message de forum.

Les différents types de plantes fleuries

Avant de se lancer dans les semis, il faut savoir faire la distinction entre trois catégories de plantes fleuries. D’abord, il y a les vivaces qui sont des herbacées rustiques particulièrement résistantes. Elles peuvent produire des fleurs durant plusieurs années de suite. Viennent ensuite les plantes annuelles qui se sèment, germent, produisent des fleurs ainsi que des fruits durant la même année. Enfin, il y a les bisannuelles qui mettent deux ans pour compléter le cycle entier (semis, germination, floraison et fructification).

Semer des fleurs en janvier

Plusieurs espèces de fleurs peuvent être semées pendant le mois de janvier. On peut notamment citer les abutilons, les coléus, les bégonias, les géraniums, les dahlias ou encore les impatiens. Le semis doit se faire sous abri, dans un endroit bien au chaud. Le mieux est de créer une mini-serre. Dans tous les cas, la chaleur ambiante doit se situer autour de 18 à 20°C. Pour réussir les semis, il faut offrir au minimum et au quotidien douze heures d’éclairage aux jeunes plants.

Le terreau sera un peu humide, pas trop sous peine de pourrir les semis. Pour éviter cela, il faut veiller à ce qu’aucune condensation ne se crée dans la mini-serre. Il faut, par ailleurs, mettre l’accent sur le fait que certaines graines comme celles des impatiens et de bégonias ne doivent pas être couvertes avec du terreau car la lumière est indispensable à leur germination.

Précautions à prendre

Une fois que les feuilles se sont développées, un dédoublement et un repiquage s’imposent. Cette opération sera réalisée d’une manière soigneuse pour obtenir des bons résultats. Après le repiquage, les semis resteront sous une serre et continueront de profiter d’un éclairage artificiel. Lorsque la température extérieure s’est un peu réchauffée et que les gelées ne sont plus à craindre, on peut faire sortir la mini-serre. Celle-ci sera ouverte progressivement, l’acclimatation doit se faire petit à petit. Lorsque les plants sont robustes et qu’ils se sont bien développés, on peut les installer à leur emplacement définitif. Ceci aura lieu aux environs du mois de mai ou de mois de juin.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.