Santé des femmes : vous avez dit hygiène intime ?

Accueil > Santé > Santé des femmes : vous avez dit hygiène intime ?

Beaucoup de femmes se posent des questions sur la nécessité d’utiliser ou non des produits, sur la présence ou non des risques liés à l’utilisation de ces produits de toilette et d’hygiène intime. Par ailleurs, bon nombre de femmes se posent également des questions sur la fréquence journalière de la toilette intime. Détails.

par Romane Maitre 55 Il y a 0 message de forum.

Hygiène intime : utilisation des produits

Une bonne hygiène intime, c’est une flore vaginale saine et sans infection. En plus de privilégier le coton pour les sous-vêtements, en plus de limiter le port des pantalons trop serrés, l’hygiène intime passe par la toilette intime. Certaines femmes, obsédées par cet aspect de la propreté, usent et abusent des produits pour leur toilette intime. Mais il faut savoir que les produits ne sont pas toujours bons, on les choisit avec soins et les utilise avec modération.

Il faut savoir que les savons de toilette ne sont pas adaptés aux toilettes intimes. Il faut opter pour les produits doux et à pH neutre pour ne pas nuire à la flore vaginale. Évitez absolument d’utiliser des produits contenant des ingrédients chimiques, c’est bien trop corrosif. Les douches vaginales sont même pointées du doigt par les chercheurs, car elles augmenteraient le risque d’infection. D’ailleurs, on les considère comme inutiles.

Les méfaits d’un excès d’hygiène intime

D’une manière générale, la toilette intime se fait une fois par jour pour les femmes. Seulement, si vous avez vos règles, vous agissez en conséquence. Il en est de même pour les journées de grosse transpiration. En plus de la toilette intime quotidienne, la toilette intime avant et après un rapport sexuel est préconisée. Ceci dit, il ne faut jamais tomber dans l’excès. Cela risque d’entrainer des complications au niveau de la flore vaginale.

En termes d’hygiène intime, des toilettes intimes trop fréquentes peuvent vous réserver de mauvaises surprises. À dire vrai, le manque comme l’excès d’hygiène intime expose la femme à une infection vaginale. Avec trop de toilettes intimes, vous risquez également la sécheresse vaginale. Le mot d’ordre est donc la modération, que ce soit au niveau de l’utilisation des produits que de la fréquence des gestes.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.