3 destinations françaises pour l’oenotourisme

Accueil > Voyage > 3 destinations françaises pour l’oenotourisme

Voyages

Avec ses 850.000 hectares de vignobles, la France est une destination oenotouristique qui séduit de plus en plus de touristes venant du monde entier. Trois destinations sortent du lot en offrant à leurs visiteurs le privilège de parcourir des vignobles d’exception et de goûter aux produits du terroir tout en visitant des sites touristiques.

par Romane Maitre 39 Il y a 0 message de forum.

L’Alsace, la plus vieille route des vins française

Comptant à son actif 1,5 million de visiteurs chaque année, la route des vins alsacienne est un itinéraire riche en découvertes. Les 170 km de parcours sont jalonnés de paysages vallonnés de vignobles et de villages pittoresques. De Thann à Marlenheim, on aura l’occasion de goûter aux vins du terroir tout en appréciant la beauté des villages typiques d’Alsace, comme Eguisheim, l’un des plus beaux villages de France. Mais pour mieux vivre la culture vinicole de la région, il faut assister à la Fête des vendanges qui se tient au Barr en octobre. C’est l’occasion de savourer dans une ambiance bon enfant le vin primeur et les millésimés.

Une échappée sur les routes de vins en Bourgogne

Les voyageurs avides de découvertes seront comblés sur les Routes des vins de Bourgogne. S’étendant sur 29.500 hectares de vignobles, de Chablis à la côte de Beaune, en passant par la côte des Nuits, ces routes touristiques offrent l’occasion de rencontrer les cavistes et les producteurs de la région. Il faut noter que la tradition vinicole de Bourgogne date du Moyen-âge, du temps des moines qui ont construit leurs clos autour de leurs abbayes. À ce jour, la région produit des grands crus réputés mondialement comme les Grands-Echezeaux.

La Provence : une culture œnologique millénaire

S’étendant entre les Alpilles et le massif de l’Estrel, la route des vins de Provence est constituée d’une diversité de paysages. Un détour sur la Côte-de-Provence Fréjus offre à la fois un paysage méditerranéen bercé par la brise marine, mais aussi une découverte du patrimoine de Fréjus, classé « ville d’art », tel que l’aqueduc romain. À cela s’ajoute une halte sur les coteaux varois de Provence, notamment dans l’Abbaye royale de la Celle pour goûter aux vins des différents cépages qui y sont cultivés.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.