Comment palisser une plante grimpante ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment palisser une plante grimpante ?

AstucesJardinage

Pour un épanouissement harmonieux des plantes grimpantes, celles-ci doivent être palissées. L’objectif de cette opération est de soutenir les tiges tout en contrôlant leur développement. Elle permet aussi d’éviter que les plantes ne poussent n’importe comment et de booster leur floraison. Cette action est très importante pendant les premières années.

par Hélène André 470 Il y a 0 message de forum.

Le bon moment pour procéder au palissage d’une plante grimpante

Le palissage des plantes grimpantes doit être entrepris au moment même de la plantation. Les jeunes plants sont installés près du support, qu’il s’agisse d’un grillage, d’un treillis, d’une arche ou encore d’un mur. Les premières tiges y seront nouées. Dès le départ, on fera en sorte de répartir tiges d’une manière homogène et faire en sorte que le support puisse être couvert et caché au fil du développement de la plante grimpante. Au gré de la croissance de cette dernière, il faudra nouer les nouvelles tiges au support.

En ce qui concerne les plantes dont les tiges s’enroulent systématiquement autour du support, comme c’est le cas de la glycine, le palissage s’avère indispensables. Les tiges seront nouées le plus tôt possible au support pour qu’elles soient parfaitement parallèles à ce dernier.

Le support de palissage

Il est possible de choisir entre de nombreux supports de palissage. Il est possible de choisir un grillage. Si vous souhaitez cacher un mur ou encore une clôture, il est préférable de faire appel à un treillis à mettre en place contre la paroi. La grosseur des mailles doit être adaptée au diamètre des tiges. Dans le cas où la plante grimpante s’attache à son support par l’intermédiaire de vrilles, les mailles peuvent être serrées. Ce sera notamment le cas pour la clématite ou la vigne. Parmi les supports envisageables, il y a aussi la pergola ou l’arche. Pour les plantes comme la glycine, il faut choisir un support bien solide comme le métal ou encore du bois épais.

Les attaches

Le palissage implique le recours à des attaches. On peut opter pour celles en raphia qui sont particulièrement esthétiques. Il y a également les liens en caoutchouc que l’on apprécie pour leur durabilité. Au moment d’attacher les tiges, il faut faire en sorte de faire tenir fermement ces dernières sans avoir à trop serrer.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.