Les précautions à prendre en repoussant les dates de culture

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Les précautions à prendre en repoussant les dates de culture

AstucesJardinage

Certaines circonstances peuvent obliger les jardiniers à repousser le moment de planter tel ou tel végétal, à cause du mauvais temps par exemple. Dans ce cas, il existe plusieurs précautions à prendre afin de ne pas nuire à la santé des plantes en question et ne pas les condamner. Voici quelques conseils à suivre si l’on est obligé de retarder une plantation.

par Hélène André 364 Il y a 0 message de forum.

Utiliser godets et conteneurs

Si l’on est contraint de retarder une plantation, il est judicieux d’utiliser des godets ou des conteneurs. Avec cette méthode, l’organisation du jardin est facilitée et les racines des plantes sont bien protégées. Il faudra cependant faire très attention au manque ou à l’excès d’eau, mais aussi aux gelées. Du reste, si le temps est au gel, les végétaux doivent être placés dans un lieu aéré et frais, dans un abri de jardin ou un garage aéré.

Si vos godets ont été livrés, ceux-ci peuvent avoir besoin d’un bon arrosage. Dans ce cas, il faut les tremper dans un récipient rempli d’eau de pluie. En contrepartie de ces mesures prises, les arbres, grands ou petits, ainsi que les vivaces pourront patienter durant bon nombre de semaines avant d’être mis en terre. On rencontrera moins de difficulté en retardant la plantation.

Précautions à prendre

Lorsque l’on a conservé des plantes à racines nues ou en mottes, il est tout à fait possible de retarder leur plantation. Cependant, cela implique des contraintes. Il faudra notamment les replanter le plus vite possible pour éviter que les racines ne se dessèchent. Dès lors que la survenue de gelées n’est plus à craindre, il faut immédiatement entreprendre les plantations. Tant que cela n’est pas encore possible, il existe différentes opérations à envisager.

Si l’on doit patienter avant la plantation définitive des végétaux, on peut recourir à la mise en jauge. Cette technique consiste à pratiquer une excavation dans le jardin. Celle-ci sera orientée vers le nord. On y placera les arbres ainsi que les arbustes en prenant soin de les inclinant légèrement vers le sol. On enveloppera les racines ainsi que le pied des troncs avec de la terre prélevée de l’excavation. Puis, on y ajoutera de l’amendement à base de sable ou de terreau. Attention, cette situation ne peut être que provisoire.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.