Le régime Miami

Accueil > Minceur > Régimes > Le régime Miami

MinceurRégimes

Le régime Miami, un régime minceur plein de bon sens à suivre toute sa vie.

par Hélène André, rédaction 2 241 Il y a 0 message de forum.

Concept du régime Miami

Le régime Miami constitue un régime minceur efficace et facile à mettre en œuvre. Il se compose de 3 phases ayant pour but de diminuer la masse corporelle et la concentration de certaines substances dans le sang telles que les acides mono-insaturés, le glucose et les triglycérides. Si le régime est bien suivi, il permet une diminution de poids en quelques semaines et en outre il a une action positive sur la santé. Le concept du régime Miami c’est de choisir soigneusement les aliments et de ne retenir que les ceux ayant une certaine qualité nutritive, peu importe la quantité consommée.

Le régime Miami est fondé sur la qualité des aliments. Il limite notamment toutes les graisses pouvant engendrer le mauvais cholestérol et tous les aliments ayant un indice de glycémie trop élevé. Ce principe prévaut durant les trois phases du régime et c’est là tout le secret d’un régime Miami réussi. Il se déroule en trois étapes distinctes appelées respectivement le régime rapide, le régime prolongé et la phase de stabilisation. Ce régime est physiquement facile à suivre, car il permet une perte de poids sans avoir à être tiraillé par un sentiment de faim et sans provoquer un épuisement de l’organisme.

Les trois phases du régime Miami

La première phase du régime Miami dure deux semaines et s’apparente à un régime protéiné exception faite que plusieurs aliments doivent être privilégié et d’autres exclut comme les viandes grasses. Durant cette première étape les pommes de terres, les carottes, le mais, les pois chiches et tous les légumes ayant un fort indice de glycémie doivent être absents de l’alimentation. Les fruits et les jus de fruits sont également interdits, car un des objectifs de cette étape est de supprimer l’absorption de sucres sous toutes ses formes. Tous les aliments contenant des féculents tels le riz, le pain, les pâtes et les céréales sont aussi défendus. Il en va de même pour les produits laitiers et les boissons alcoolisées.

Au terme de la première étape, la masse pondérale diminue en moyenne de 2 à 7 kilos. Commence alors la phase 2 du régime Miami où certains aliments exclus précédemment sont progressivement réintroduits, un à un, à faible dose, dans l’alimentation. C’est le cas notamment des aliments présentant un faible index glycémique comme les céréales, mais aussi des fruits faiblement sucrés. Cette deuxième étape n’a pas de durée précise et doit être suivi jusqu’à l’obtention du poids désiré, les diminutions de poids interviennent à concurrence d’en moyenne 500gr à 1 kg par semaine. La dernière phase du régime Miami, la phase de stabilisation réintroduit à faible dose les aliments à fort indice glycémique ainsi que les aliments interdits dans la phase 1. L’objectif est d’éviter l’effet yoyo, par conséquent, plus qu’un régime, c’est l’adoption à vie de nouvelles habitudes alimentaires pour maintenir un poids stable.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.