Le moment idéal pour planter et rempoter

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Le moment idéal pour planter et rempoter

Vie pratique et AstucesJardinage

Au sein du potager, la plantation et le rempotage sont des opérations incontournables, très bénéfiques pour les cultures. Pour jouir de fructifications abondantes et profiter d’une belle floraison, différentes règles doivent être respectées.

par Hélène André 19 Il y a 0 message de forum.

Le moment propice à la plantation

Dans un potager, les cultures se font généralement durant le printemps ou à l’automne. Les variétés de légumes ont leurs propres besoins, en particulier en ce qui concerne la qualité du sol. Mais, toutes exigent d’être cultivées sur un sol sain, enrichi avec du compost, ameubli et qui a été débarrassé des mauvaises herbes. Que l’on ait choisi de planter des légumes avec des racines à nues ou en motte, ceux-ci ne doivent en aucun cas être mis en terre durant les gelées ou encore sur un sol humecté, en particulier s’il s’agit d’un sol argileux.

Beaucoup de jardiniers pensent que la lune opère une grande influence sur les plantes et cultures, si bien qu’ils se conforment au calendrier lunaire indiquant le moment propice pour le semis, la culture, la taille et la cueillette selon la variété de la plante. En se basant sur ce calendrier, la période idéale pour le semis coïncide avec la lune décroissante, c’est-à-dire entre la pleine lune et la nouvelle lune. Quant à la plantation, il est préférable de l’effectuer à la lune croissante, autrement dit entre la nouvelle lune et la pleine lune. Pendant la pleine lune, il est recommandé de d’entreprendre aucune opération.

La période idéale pour le rempotage

Le rempotage s’effectue de préférence au printemps, dès lors que les gelées ne sont plus à craindre, et que les journées sont bien ensoleillées. Il faudra retirer – avec beaucoup de précautions – la plante de son pot afin de ne pas détruire la motte qui recouvre les racines. Il est ensuite nécessaire de raccourcir légèrement ces racines, en particulier celles qui se sont développées en dehors du pot et qui se sont faufilés à travers le trou de drainage.

Le nouveau récipient qui accueillera la plante ne doit pas avoir une taille trop grande par rapport à celle de son ancien pot. A titre d’exemple, si une plante a poussé dans un pot de quinze centimètres, on lui offrira un nouveau contenant de dix-neuf centimètres. Au moment du rempotage, il est utile de disposer des petites pierres dans le fond du nouveau pot afin d’assurer un excellent drainage sauf pour les plantes qui aiment avoir les pieds dans l’eau.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.