Comment préparer les semis pour le printemps à venir ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment préparer les semis pour le printemps à venir ?

AstucesJardinage

Alors que l’hiver tire doucement à sa fin, le temps est à l’organisation des cultures de l’année et à la mise au point des futurs semis à effectuer, avant que le printemps ne fasse sa grande entrée. Plusieurs opérations sont à accomplir dont notamment le choix des légumes à semer et la vérification du reliquat de graines du précédent semis.

par Hélène André 462 Il y a 0 message de forum.

Quels légumes semer ?

Avant d’effectuer les premiers semis, il est nécessaire de déterminer les besoins annuels. Concrètement, on définira la quantité de légumes que l’on désire faire pousser au sein du potager. Tout cela se fera en tenant compte de la qualité du sol du potager et du climat. On pourra ensuite établir un calendrier annuel et faire concorder les besoins en légumes avec l’espace disponible au sein du potager. Pour réussir les semis, il faut aussi prendre en considération l’espace qui peut se libérer au fil de l’année.

En se basant sur ces quelques critères, on peut obtenir une juste évaluation du nombre de graines qu’il faudra semer pour l’année en cours. On est souvent tenté de mettre plus de graines dans chaque sillon et ainsi obtenir une meilleure récolte. Pourtant, avec des semis tassés, la croissance des plantules risque d’être perturbée. Il vaut donc mieux ne pas gaspiller les graines et de semer la bonne quantité.

Les graines

Dans le cas où l’on a pu conserver des semences de l’année précédentes ou si l’on récolte soi-même les graines, il faudra bien les compter. On se débarrassera de celles qui ont été détériorées ou rongées par les champignons et celles qui sont périmées. Si les graines ont été achetées en sachet, il faudra vérifier la date de péremption inscrite sur l’emballage.

Si l’on a récolté soi-même ses propres semences, il faudra se renseigner sur leur durée de germination. Pour le savoir, on peut réaliser soi-même un petit test : on disposera dans une assiette creuse, sur un coton trempé dans de l’eau, dix graines appartenant à une même variété. On les enveloppera d’une mince couche de coton humide puis on placera le tout dans un lieu chaud. Après une à trois semaines, les graines auront dû germer. Dans le cas contraire, on incorporera ces dernières au tas de compost.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.