Comment prendre soin de l’actinidier, l’arbre à kiwi ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment prendre soin de l’actinidier, l’arbre à kiwi ?

AstucesJardinage

L’actinidier est l’arbre qui produit le kiwi, délicieux fruit tropical. Poussant à l’état sauvage en Chine, cet arbre a été introduit en France vers le début du XXIe siècle. Devenu aujourd’hui un fruit apprécié, il est adopté par de nombreux jardiniers. Sa culture et son entretien sont plutôt aisés. Suivez le guide.

par Hélène André 490 Il y a 0 message de forum.

Les traits distinctifs de l’actinidier

L’actinidier possède la même apparence qu’une liane. C’est un petit arbre grimpant produisant beaucoup de sarments et pourvu de feuilles caduques. Il est à noter que cette plante est dioïque, ce qui veut dire qu’elle se décline en pieds mâles dotés de fleurs effectuant la pollinisation ainsi qu’en pieds femelles qui portent des fleurs produisant des fruits après reproduction.

D’un autre côté, la majorité des espèces sont autofertiles, ce qui implique qu’il n’est pas nécessaire de croiser les différentes variétés entre elles pour obtenir un fleurissement puis une fructification. Par contre, cela ne veut pas dire qu’il faut juste un pied pour pouvoir produire des fruits. De plus, en croisant une pollinisation, on peut profiter d’une meilleure fructification.

Pourquoi la floraison de l’actinidier est-elle importante ?

Pour un actinidier, la floraison possède une importance capitale étant donné qu’un arbre qui ne produit pas de fleurs ne peut pas fructifier. La floraison en question se déroule entre le mois de mai et le mois de juin. Il est préférable que les abeilles y fassent un petit tour : même si le pollen est répandu par le vent, cela n’est pas suffisant pour une pollinisation optimale. Par ailleurs, on notera que les fruits apparaissent sur les rameaux de l’année en cours.

La taille de l’actinidier

Il importe de tailler l’actinidier, une fois en hiver et une fois en été. Durant le mois de février, on procède à la taille des branches ayant porté des fruits. On taille aussi les branches en gardant trois ou quatre yeux sur la place du dernier fruit de l’année précédente. Pour facilité son repérage, on y laissera les pédoncules après avoir cueilli les fruits. Au bout de trois ou de quatre ans, il sera nécessaire de rajeunir les rameaux fructifères. La taille d’été permet d’accroître le calibre des fruits. Elle sera idéalement effectuée vers le début du mois de juillet.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.