5 choses à savoir sur la loi mannequin

Accueil > Tendances > Tendances mode > 5 choses à savoir sur la loi mannequin

La loi dite mannequin agit en premier lieu contre l’anorexie, ces images de femmes très minces, voire maigres qui sont devenues l’idéal de la beauté féminine. Pour madame tout le monde, c’est peut-être un grand pas vers l’acceptation de soi et de son corps ?

par Romane Maitre 1068 Il y a 0 message de forum.

La loi mannequin entrera en vigueur au mois d’octobre 2017

Les deux décrets de cette loi ont été publiés le 5 mai 2017 dans le Journal Officiel. Ils visent principalement à lutter contre les diktats de la maigreur imposés par le monde de la mode et qui influencent négativement la mentalité des jeunes d’aujourd’hui. Cette loi cassera cette image de la beauté présentée dans les magazines et les publicités par des jeunes filles trop minces, voire anorexiques.

Une action sur les images publicitaires des mannequins

La première disposition de cette loi vise à "agir sur l’image du corps dans la société pour éviter la promotion d’idéaux de beauté inaccessibles et prévenir l’anorexie chez les jeunes". Les jeunes adolescentes ne vont plus idolâtrer les jeunes femmes mannequins anorexiques présentées dans les médias. Cette lutte préventive contre l’anorexie chez les jeunes protège surtout la santé des mannequins, les plus concernés par le problème.

L’obligation de présenter un certificat médical en mannequinat

La deuxième mesure oblige les mannequins à présenter un certificat médical délivré par la médecine du travail, attestant leur état et leur aptitude à pratiquer cette activité. Si elles présentent un IMC (Indice de Masse Corporelle) inférieur à 18,5, elles ne pourront pas défiler, car elles seront considérées comme trop maigres. Cette deuxième disposition est entrée en vigueur le 6 mai 2017.

Le mot de la loi mannequin sur les photos retouchées

Les photographies à usage commercial devront obligatoirement porter la mention « photo retouchée » quand l’apparence des mannequins a subi des modifications sur des logiciels de traitement d’image. De quoi nous décomplexer !

Des sanctions en cas de non-respect de la loi

Les agences employant des mannequins et les producteurs de magazines risqueront 6 mois d’emprisonnement et une amende de 75.000 euros en cas de non-respect des dispositions prises par la loi mannequin.

Notez cet article

1 vote

Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.