Lilou offre des bracelets personnalisés au Prix de la Closerie des Lilas !

Accueil > Tendances > Bijoux > Lilou offre des bracelets personnalisés au Prix de la Closerie des Lilas (...)

Bijoux

Pour souligner son soutien aux femmes de lettres, Lilou s’associe au Prix de la Closerie des Lilas et crée des bracelets spéciaux pour les membres du jury 2013. La marque est fière de se joindre à ce Prix de prestige et cette surprise n’a pas manqué de ravir ces femmes d’exception.

par Hélène André 21 Il y a 0 message de forum.

Des bijoux inédits

C’est lors d’un dîner qui s’est tenu le 5 mars 2013 que Lilou a dévoilé ses bijoux dédiés aux 15 membres du jury du Prix de la Closerie des Lilas. Une gravure au nom de ce prix prestigieux attire déjà l’attention. Et en prime, Lilou a permis une personnalisation selon les goûts de chacune. Du pendentif au cordon, chaque élément du bracelet peut être choisi en fonction de ses envies. Le montage du bijou se fait ensuite directement à la Boutique-Atelier de Lilou.

Des femmes de renom

Parmi les femmes participant à cette deuxième sélection du Prix de la Closerie des Lilas figurent la célèbre écrivaine Tatiana de Rosnay, la chroniqueuse de l’émission de Michel Field dur TF1, rédactrice en chef et écrivaine Jessica Nelson, ainsi que l’écrivaine et rédactrice en chef de MUZE Stéphanie Janicot. Sont également présentes les auteures Adélaïde de Clermont-Tonnerre et Emmanuelle de Boysson. La cofondatrice du Prix de Flore et de la Closerie, directrice de la communication du café de Flore et de la Closerie, Carole Chrétiennot, n’a pas non plus manqué à l’appel.

Rendez-vous le 9 avril 2013

La remise du Prix de la Closerie se tiendra le 9 avril 2013. La sélection reste encore un suspens entre 6 romancières tout aussi talentueuses. Sylvie Bocqui pour « Une saison » (Arléa), Marie Nimier pour « Je suis un homme » (Gallimard), Oriane Jeancourt Galignani pour « Mourir est un art, comme tout le reste » (Albin Michel), Fanny Chiarello pour « Une faiblesse de Carlotta Delmont » (l’Olivier), Alice Zéniter pour « Sombre dimanche » (Albin Michet et Emmanuèle Bernheim pour « Tout s’est bien passé » (Gallimard). Rappelons que Nathalie Kuperman a remporté le prix en 2012 pour « Les raisons de mon crime » (Gallimard).

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.