Une bonne alimentation pour éviter les infections de l’hiver

Accueil > Santé > Santé Alimentation > Une bonne alimentation pour éviter les infections de l’hiver

Chacun sait que la grippe et autres infections s’attrapent souvent en hiver. Pourtant, on peut les éviter en adaptant l’alimentation à cette saison.

par Romane Maitre 427 Il y a 0 message de forum.

Pourquoi l’hiver est propice aux maladies ?

La santé physique est plus faible en hiver à cause du manque de soleil et de l’humidité ambiante. Les voies respiratoires sont plus fragiles et les microbes se transmettent plus facilement. L’hiver est aussi une période difficile du point de vue social. Pour affronter successivement la rentrée et la fin de l’année, on mobilise toutes nos ressources en énergie.
Pour éviter les maladies de l’hiver, il faut se fortifier et revitaliser ses défenses immunitaires.

Revoir son alimentation pour prévenir les infections de l’hiver

Les légumes crus et les salades ne sont pas des plats réservés uniquement à la saison chaude. Au contraire, les vitamines qu’ils apportent sont plus précieuses durant la période hivernale. La consommation journalière de ces aliments est recommandée même en hiver. Les aliments à forte teneur en vitamine C sont les choux, le persil et l’oignon. Côté fruits, se tourner plutôt vers les agrumes et les kiwis. La levure de bière, l’œuf et les céréales complètes sont des aliments intéressants, car ils comportent à la fois de la vitamine B et des éléments minéraux importants : le fer et le zinc. La vitamine A est apportée par les produits laitiers et les légumes de couleur.

Le rôle des vitamines dans la prévention des infections hivernales

Durant l’hiver, il faut surtout veiller à la consommation de vitamines des groupes A, B et C ainsi que du fer et du zinc. Chacun d’eux aide l’organisme à garder la santé durant l’hiver : ils stimulent la fabrication d’anticorps. La vitamine A est l’alliée des muqueuses qui tapissent les voies respiratoires. Ce sont les premiers obstacles contre les microbes. La vitamine B agit directement sur le système immunitaire. La vitamine C, quant à elle, permet de lutter contre les infections et détruit les bactéries. Les carences en fer et en zinc affaiblissent l’organisme qui devient un terrain propice aux affections respiratoires. Lorsque l’alimentation n’apporte pas suffisamment de vitamines et d’oligo-éléments, il faut utiliser les compléments alimentaires pour produire assez d’anticorps.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.