Eva Zingoni, la Haute Couture par le recyclage

Accueil > Tendances > Tendances mode > Eva Zingoni, la Haute Couture par le recyclage

TendancesTendances mode

Eva Zingoni, un nom qui commence à se faire connaître dans le milieu de la Haute Couture. La créatrice part du concept du recyclage en concevant ses œuvres avec des restes de tissus et accessoires ramassés dans les grandes maisons de couture.

par Morgan Sulivan 700 Il y a 0 message de forum.

Eva Zingoni se sert dans les chutes de tissu des grandes maisons

Ayant fait ses armes auprès de Li Edelkoort et de Balenciaga, Eva Zingoni sait identifier les tendances de la mode, puis les interpréter dans ses créations. D’origine italienne et argentine, la styliste a lancé depuis près de deux ans sa propre griffe dans un esprit tout nouveau, très éloigné de la conception de la Haute Couture. Effectivement, Eva Zingoni croit à une mode à la fois esthétique et consciencieuse. Ainsi, elle récupère les chutes de tissus et les fournitures des maisons de Haute Couture qu’elle va transformer en pièce unique, tout de même digne des catwalks.

Le concept de recyclage n’entache en rien la qualité et l’originalité des créations Eva Zingoni. Les matières récupérées conservent leur caractère luxueux. Ce qui explique les prix de ses robes dont la moins chère approche les 100 euros. D’un autre côté, la récupération limite la styliste dans son élan créatif en termes de quantité et de coloris. Pour l’instant, Eva Zingoni travaille seule et distribue ses créations dans quelques points de vente, notamment à Paris à l’Espace des Créateurs. La griffe est aussi présente en Italie et en Espagne.

Les robes Zingoni, des créations uniques qui séduisent

En raison des contraintes éthiques et matérielles de la marque, Eva Zingoni dessine ses robes dans un style intemporel, jouant malgré tout sur la matière (taffetas, mousseline, soie, laine,etc.). Sa première collection est composée de huit pièces, toutes des petites robes au dessus des genoux. Bustier, fluides ou déstructurées, les robes Eva Zingoni ne manquent pas d’élégance, avec leurs décorations se déclinant en bande, ceinture ou encore en broderie. Si la plupart des robes sont sans manche, seules les robes tuniques se parent de manches ¾ et manche chauve-souris.

La seconde collection Zingoni présente beaucoup plus de variations. Déjà, elle compte 17 pièces parmi lesquelles nous retrouvons les mêmes coupes de robes bustier, robe tunique et de robe déstructurée dans un style oversize. Les variations résident dans l’ajout de vestes, d’écharpes et de manteau pour certaines toilettes, et aussi dans une palette de couleurs plus élargie (noir, gris, blanc, rouge, bleu orange...). Nous remarquons également que la créatrice donne une large part aux matières plus chaudes telles que le tweed, la flanelle, la laine ou encore le mohair.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.