La grossesse nerveuse

Accueil > Enfants - Bébés > Grossesse > La grossesse nerveuse

Enfants - BébésGrossesse

La grossesse nerveuse est un trouble psychologique engendré par le désir ou la peur d’être mère. Elle est fréquente chez les femmes plus âgées.

par Romane Maitre 3 Il y a 0 message de forum.

Les causes de la grossesse nerveuse

La grossesse nerveuse résulte de l’instinct maternel présent chez toutes les femmes. À un certain moment, le désir d’avoir une descendance entraîne des modifications hormonales afin de provoquer le cours normal de la procréation. Les hormones ovariennes agissent sur la physiologie de la femme. Ce phénomène se produit particulièrement chez les femmes âgées de plus de quarante ans. Le désir d’avoir un enfant est très vif chez celles qui n’arrivent pas à en avoir.

Le cas contraire est également possible, mais plus rare. Les jeunes filles qui ont peur de tomber enceintes peuvent également présenter une grossesse nerveuse. Cette dernière est provoquée particulièrement par la peur, l’angoisse à l’idée de devenir mère. Elles ne se sentent pas prêtes, elles ne veulent pas d’un enfant, si bien qu’elles matérialisent leur obsession.

Les symptômes de la grossesse nerveuse

Les femmes victimes d’une grossesse nerveuse présentent toutes les manifestations d’une grossesse normale : arrêt des règles, grossissement du ventre, vomissement le matin, nausées. L’absence de menstruations résulte des troubles psychologiques. Cependant, toutes ces manifestations sont provoquées par d’autres activités physiologiques. Elles sont assujetties à des phénomènes de constipation. Elles ressentent des douleurs au niveau de leurs seins. Les mamelons changent de couleurs et les seins augmentent de volume. Toute la physionomie de la femme est modifiée. Elle commence à prendre du poids.

Le traitement d’une grossesse nerveuse

Étant donné que la grossesse nerveuse est d’origine psychologique, la psychothérapie est généralement préconisée pour soigner la femme. Il faut fouiller dans son passé, voir si elle avait des problèmes comportementaux ou familiaux ayant alimenté ce trouble. En effet, on a constaté que les femmes souffrant de grossesse nerveuse étaient majoritairement issues de familles en phase de difficulté. Ceci déclenche une peur d’engendrer un enfant qui subirait le même sort. Il faut aussi éviter le stress. Pendant le traitement, le psychologue amène peu à peu la patiente à la réalité pour qu’elle puisse l’accepter. Le traitement ne doit pas être brusque au risque de provoquer d’autres pathologies. La patiente sera consciente qu’il faut laisser la nature faire les choses.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.