Jardinage : comment fabriquer soi-même son compost ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Jardinage : comment fabriquer soi-même son compost ?

Vie pratique et AstucesJardinage

Les jardiniers en herbe ou ceux qui ont la main verte peuvent fabriquer eux-mêmes leur compost. Le but est de protéger l’environnement, mais aussi d’avoir un ingrédient naturel pour faire pousser ses plantes. Mode d’emploi.

par Romane Maitre 3 Il y a 0 message de forum.

Le compost, l’or noir du jardinier

Grâce à certains déchets végétaux, il est possible de fabriquer du compost en tant que fertilisant et engrais. Il permet de favoriser la croissance des arbres, des fleurs et autres plantes, et d’améliorer la qualité du sol. Le compost est indispensable à la fin de l’hiver pour le potager pour que le sol puisse se préparer à l’accueil des semis et plantations. Pour les plantes d’intérieur, il s’utilise vers le printemps ou tout au long de l’année. Préparer son compost soi-même est un vrai bénéfice pour la qualité et la survie des plantes ainsi que pour faire des économies et pour l’écosystème. C’est en effet un engrais naturel et efficace.

En tas ou en bac ?

Ceux qui ont un grand jardin peuvent se permettre de fabriquer du compost en tas. Il faut choisir un coin du jardin de taille d’un mètre de côté pour un mètre de hauteur pour pouvoir déposer les déchets à composter. Pour apporter de la chaleur et éviter les oiseaux ou les intempéries, il faut le couvrir de paille ou d’un toit pour que les déchets ne se dessèchent pas. La seconde option reste le compost en bac. Un compost se forme au bout de six mois, il faut donc choisir un bac assez grand pour réunir tous les déchets, soit un mètre cube pour le contenant en bois ou en plastique.

Que mettre dans le compost ?

Vous pouvez mélanger les feuilles, les branchages, les coquilles d’œufs ou les épluchures de fruits et légumes qui doivent être préalablement lavées. N’oubliez pas le marc de café, le reste de thé ou même des graines. Tous les restes issus des déchets organiques permettent de fabriquer du compost, comme le pain, les déchets de pâtes, les mouchoirs ou les cartons. Les cendres sont par ailleurs utilisées comme fertilisants ou pour faire fuir les limaces. Par contre, il faut éviter de mettre des restes de viandes, des plantes malades, des fruits de mer, des produits laitiers ou des épluchures d’agrumes.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.