Effacer et traiter les tâches brunes

Accueil > Beauté > Soins > Les tâches brunes > Effacer et traiter les tâches brunes

BeautéSoins

Pour traiter les taches brunes, les taches pigmentaires, il existe différentes méthodes. Dans un premier temps, il y a d’abord les crèmes et autres traitements cutanés.

par Fanny Sylvestre - Admin 14100 Il y a 0 message de forum.

La dermopigmentation ou dermographie

La technique qui est utilisée pour faire disparaître les taches indésirables en faisant appel aux pigments est connue sous le nom de dermopigmentation ou dermographie. Ce procédé est essentiellement utilisé pour traiter les cicatrices qui, à la fin de la séance, se verront considérablement atténuées, voire même dissoutes.

Concrètement, il s’agit de colorer la peau à l’aide de pigments minéraux. Bien qu’il s’agisse d’une technique quelque peu ancienne, la dermographie a fait ses preuves et apporte des résultats spectaculaires. Grâce à la technique de coloration, la dermopigmentation est également efficace pour traiter des zones alopéciques, des taches blanches ou encore des traces de tatouages.

On ne manquera pas de noter que la dermographie est une méthode qui est largement utilisée dans le cadre d’un maquillage permanent. Elle permet non seulement de redessiner les concours des lèvres, d’accentuer le regard mais également d’illuminer l’ensemble du visage.

Le laser pigmentaire

Les lasers pigmentaires sont également très efficaces pour traiter les taches en agissant sur les pigments endogènes à savoir la mélamine et sur les pigments exogènes tels que les tatouages. Pour venir à bout des taches les plus récalcitrantes, les lasers utilisent une longueur d’onde variant entre 532 à 1064 nanomètres.

Les lasers pigmentaires peuvent traiter différents types de lésions. Dans un premier temps, ils permettent de venir à bout des lésions pigmentaires qu’il s’agit de lentigos, taches dues à des expositions au soleil ou encore de kératoses séborrhéiques débutantes et aplanies. Dans tous les cas, des tests devront être réalisés avant le traitement pour juger si ce cette technique est la mieux adaptée. Il est bon de noter que les lasers pigmentaires ne peuvent pas être utilisés pour traiter le mélasma ou les pigmentations post-inflammatoires au risque d’accentuer les taches.

Après l’intervention au laser pigmentaire, des petites croutes se forment à la surface de la peau. Celles-ci disparaîtront d’elles mêmes au bout de dix jours après l’opération sans laisser de cicatrice.

Enfin, le traitement au laser pigmentaire occasionne rarement des complications mais celles-ci peuvent quand même survenir en cas de puissance inadéquate du laser par exemple.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.