Comment cultiver le rutabaga ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment cultiver le rutabaga ?

AstucesJardinage

Le rutabaga est une plante provenant du nord de l’Europe, à ne surtout pas confondre avec le navet. Il s’agit d’un légume racine portant l’appellation latine de Brassina Napus Var Napobrassica. De culture facile, le rutabaga demande un minimum d’attention pour bien se développer.

par Hélène André 294 Il y a 0 message de forum.

Le rutabaga

Le rutabaga est un légume racine qui apprécie un climat humide et froid. Faisant partie de la famille des crucifères, cette plante vivace se retrouve le plus couramment dans les régions tempérées. Il peut supporter les températures allant jusqu’à moins 10°C. Le rutabaga est cultivé pour sa tige renflée se développant au dessus du sol. Il existe plusieurs variétés de rutabaga parmi lesquelles on peut citer l’York, le Laurentien ou encore le Joan.

Comment se déroule le semis et la culture du rutabaga ?

Le semis du rutabaga s’effectue en pleine terre. La levée des graines se fait entre quatre à huit semaines après les dernières gelées. Après le semis, ce légume devra être profondément repiqué en caissette ou en pot, et ce, après que deux vraies feuilles se mettent à apparaître. A noter que le semis du rutabaga peut être réalisé tard en automne.

Le rutabaga apprécie les sols bien drainés, meubles et bien frais. On le plantera dans un lieu bien ensoleillé ou, à la rigueur, à la mi-ombre. Pour une bonne croissance, le rutabaga ne doit en aucun cas manquer de bore. Enfin, la température optimale pour la culture du rutabaga doit être comprise entre 16 et 18°C.

A retenir sur le rutabaga

Le rutabaga craint certains parasites et maladies parmi lesquels on citera la mouche du chou et l’hernie. Bonne plante compagne, il apprécie la compagnie de l’oignon, de l’ail, de la ciboulette, des pois ainsi que celle des capucines. Cependant, la proximité des pommes de terre ne lui réussit pas.

Le rutabaga peut se conserver jusqu’à six mois en étant congelé. Concernant sa dégustation, il peut se manger cru en salade ou en trempette. On peut également le consommer cuit, à la vapeur, en purée ou dans des potages, des soupes et des bouillies. Mises à part ses qualités gustatives, le rutabaga possède des vertus médicinales. Cette plante est en effet un laxatif. Il aide également à la digestion et permet de stimuler la sécrétion d’urine.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.