Comment et quand cultiver le poirier ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment et quand cultiver le poirier ?

AstucesJardinage

Le poirier figure parmi les fruitiers incontournables du verger. C’est tellement agréable de pouvoir déguster de belles et délicieuses poires toutes fraîches au matin. Découvrez comment réussir la culture de cet arbre.

par Hélène André 445 Il y a 0 message de forum.

Quand et où planter ?

La plantation du poirier se fait généralement en automne. Procéder en cette période favorise le bon développement des racines en hiver. Vous pouvez bien évidemment envisager une mise en terre au printemps, ou encore en été mais dans ce cas, vous devez vous adonner à des séances d’arrosage généreuses, surtout durant les premiers mois qui suivent la plantation. En ce qui concerne le sol, le poirier se plante dans de la terre de jardin ordinaire. Un apport d’engrais peut être utile pour booster la croissance du plant. Dans ce cas, choisissez un engrais biologique dédié à ce type de fruitier. Sachez aussi que le poirier a besoin de chaleur pour bien s’épanouir. Offrez-lui donc pour un emplacement ensoleillé.

De la plantation à la récolte

Le poirier se cultive directement en pleine terre, dans votre verger. La mise en terre est facile. Après avoir choisi un plant bien robuste, commencez par faire un trou assez large et profond. Placez-y le plant puis recouvrez avec de la terre préalablement préparée. Tassez puis arrosez copieusement. Une fois que le poirier a atteint la taille adulte, il est recommandé de réaliser une taille de fructification. L’opération permet de booster l’apparition des fruits et s’entreprend avant la reprise de la végétation. Pour savoir si c’est le bon moment pour récolter, il vous suffit de prendre le fruit entre les doigts et lui faire un quart de tour. Si celui-ci se décroche sans forcer, alors vous êtes arrivé à cet instant tant attendu.

Entretien du poirier

Bien que le poirier ne soit pas très exigeant, il existe quelques gestes d’entretien à entreprendre pour obtenir de beaux fruits. Ce fruitier craint notamment le froid. En hiver, il est vivement recommandé de protéger ses racines en paillant au niveau de son pied. A renouveler tous les ans, cette astuce permet aussi d’éviter la pousse des herbes indésirables à proximité de la plante. Pour réussir votre culture, vous devez également veiller à ce que l’arbre soit en bonne santé. Vérifiez régulièrement qu’il n’a pas été attaqué par des insectes ou infecté par des maladies. L’attaque de pucerons, du ver des fruits ou carpocapse, de la rouille, de la moniliose, de la tavelure du pommier et de l’oïdium sont à surveiller de près.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.