Comment cultiver le coqueret du Pérou ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment cultiver le coqueret du Pérou ?

AstucesJardinage

Le coqueret du Pérou fait partie de la famille des solanacées. Cette plante potagère produisant des beaux et savoureux fruits exotiques pousse en pleine chaleur. Pour le cultiver, il suffit de respecter ses besoins.

par Hélène André 489 Il y a 0 message de forum.

Le coqueret du Pérou

Egalement nommé groseille du Cap, le coqueret du Pérou est une plante plutôt fragile. Il ne peut se développer à des températures inférieures à 10°C. Celui-ci ne supporte pas du tout les gelées. Il faudra le planter dans un endroit profitant d’une bonne dose de lumière et de chaleur. Dans les régions froides, il est conseillé de le planter en pot à l’intérieur, dans un endroit chaud. On pourra le sortir lorsque le mauvais temps est passé.

Le semis et la culture

Les semis du coqueret du Pérou s’effectuent à chaud, sous une température ambiante d’au moins 18°C. Ils se feront au cours du mois de mars. On sèmera en pot ou en terrine en prenant soin de laisser un espace de trois centimètres entre les graines. Il faut attendre trois semaines avant d’observer l’apparition des cotylédons. Dès que la plante a produit trois vraies feuilles, il faudra effectuer un éclaircissage ou un repiquage des plants sous châssis ou dans des récipients individuels en espaçant chaque plant d’une dizaine de centimètres. La mise en terre s’entreprend vers le mois de mai, alors que les gelées ne sont plus à craindre. Le coqueret du Pérou se développe mieux dans un sol bien drainé.

Bien entretenir le coqueret de Pérou

Le coqueret du Pérou exige des arrosages réguliers. Entre la période de la plantation et celle de la récolte, il faudra réaliser des binages réguliers. Dans les zones à douces températures, on peut cultiver le coqueret du Pérou de la même manière qu’une plante vivace. On le rabat vers la fin de l’automne. Il faut souligner que cette technique donne des plants moins vigoureux.

La récolte du coqueret de Pérou

On récolte les premiers fruits du coqueret lorsqu’ils arrivent à maturité vers le mois d’août et ce, jusqu’au mois d’octobre. On peu alors cueillir des savoureuses baies de couleur jaune orange recouvertes par des sépales desséchés. Si l’environnement lui est favorable, le coqueret de Pérou peut produire jusqu’à 300 fruits. La baie du coqueret renferme plusieurs graines à utiliser pour multiplier la plante.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.