Comment et quand planter le navet ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment et quand planter le navet ?

AstucesJardinage

Le navet se cultive tout au long de l’année. Il se révèle en plus très décoratif grâce à ses couleurs et sa forme. Découvrez comment et quand planter ce légume n’exigeant pas des grands soins.

par Hélène André 622 Il y a 0 message de forum.

Les deux variétés de navet

Le navet se décline en deux variétés. D’un côté, il y a celle du printemps et de l’été composée entre autres des demi-longs de Croissy et des milans blancs. D’un autre, il y a la variété de l’automne et de l’hiver comprenant les raves d’Auvergne hâtives et les jaunes boule d’or. Notons que ces dernières sont plantées pour être conservées. Soulignons également que le navet apprécie le voisinage d’autres légumes dans le jardin.

Quand planter le navet ?

Deux fois dans l’année, on peut procéder au semis. Le bon moment pour planter le navet dépend de la variété choisie. Si vous avez choisi les variétés de l’automne et de l’hiver, la plantation se fait entre mi juillet et mi août. La culture des variétés du printemps et de l’été se feront à partir de mars et s’arrêteront en juin. Il est intéressant de remarquer qu’il est possible, dès février, de semer dans le cas où le potager se trouve sous serre.

Comment planter le navet ?

Les graines de navet seront semées dans des trous de cinq centimètres de diamètres et d’un centimètre de profondeur. Ceux-ci doivent être alignés et distancés d’au moins 20 cm. Il faut ensuite recouvrir chaque graine d’un peu de terre que l’on tassera doucement avec la paume de la main ou avec des légers coups de pelle. Afin de permettre aux tubercules de se développer correctement, lorsque des feuilles commencent à apparaitre, il faut replacer les jeunes plants de façon à ce qu’ils soient espacés d’une quinzaine de centimètres environ.

Quelques astuces

Pour que le navet puisse pousser convenablement, le sol où l’on va semer les graines doit être frais, abondamment arrosé, constamment humide et enrichi par un apport généreux en humus. Un traitement préalable du terrain est donc nécessaire. Celui-ci sera réalisé en début de période de semis, au printemps ou en automne, suivant la variété choisie.

Pour protéger le navet de ses ennemis qui sont la sècheresse et l’altise, un parasite qui craint l’eau, il faut entretenir le sol. Ceci se fera par le biais de bassinages réguliers à raison de deux bassinages en une journée. Il s’avère judicieux d’associer le navet avec d’autres de plantes comme la tomate ou le fenouil qui possèdent la particularité d’éloigner ce parasite.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.