Comment planter la clémentine ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment planter la clémentine ?

Vie pratique et AstucesJardinage

La clémentine est un agrume, fruit du clémentinier. Cette variété de mandarine est pourvue d’une peau assez fine. On la consomme le plus souvent en automne. Elle est très appréciée pour ses innombrables bienfaits, notamment pour son grand apport en vitamines et en calcium. Elle est très riche en oligo-éléments. Elle renferme également du potassium, du magnésium mais aussi du fer. Découvrez comment et quand planter la clémentine.

par Hélène André 15 Il y a 0 message de forum.

La clémentine

La clémentine est un fruit très juteux et sucré. On l’a découverte pour la première fois vers la fin du XIXe siècle. Ce fruit propose une délicieuse combinaison de la mandarine et d’une orange un peu amère. Cet hybride, qui ne produit pas de graines, ne contient que peu de pépins. Le clémentinier possède un feuillage épais et ses feuilles sont longues et étroites. Il s’agit d’un petit arbre d’une hauteur de près de trois mètres lorsqu’il atteint sa maturité. Ses petits fruits très colorés sont pourvues d’une peau ne colle guère à la pulpe.

Comment cultiver le clémentinier ?

La toute première culture de cet arbre remonte à moins d’une centaine d’années. Le clémentinier est un arbre plutôt difficile, très exigeant. Son feuillage résiste certes aux températures très faibles mais ses fruits, qui sont placés à l’extérieur des branches, redoutent beaucoup la gelée. Cet arbre, qui demande beaucoup de soin et d’attention, exige un arrosage régulier et un grand apport en azote, en particulier avant la floraison qui se déroule entre février et mars et durant la formation du fruit qui se manifeste en mai et juin. Il est utile de noter qu’un apport d’azote permet d’obtenir une grande production de fruits.

La récolte et la conversation des clémentines

Au moment de la récolte des clémentines, on cueille forcément des bons et des mauvais fruits. Lorsqu’on choisit une clémentine, on préfèrera celle dont l’écorce adhère à la chair, celle donc qui ne présente aucune allure « soufflée ». Par contre, il ne faut pas être trompé par la consistance de la peau et encore moins par sa coloration. En effet, certaines clémentines sont de couleur verte mais sont pourtant bien mûres. A l’instar d’autres agrumes, la clémentine résiste plutôt bien aux températures ambiantes. Il est conseillé de la conserver dans le bac à légumes du frigo pour éviter qu’elle ne soit déshydratée.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.