Comment et quand planter le céleri ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment et quand planter le céleri ?

AstucesJardinage

Le céleri est une plante herbacée, originaire du nord de l’Europe. Ce légume possédant une racine tubérisée et des feuilles exhale senteur particulière. Bisannuel, le céleri se récolte tous les deux ans et se cultive de la même façon que le radis, la coriandre, ou encore le persil. Découvrez comment il faut procéder.

par Hélène André 497 Il y a 0 message de forum.

Quand planter le céleri ?

A l’inverse de la plupart des légumes, le céleri affectionne la saison froide. Un climat à la fois frais et humide est idéal pour sa culture, avec des températures environnant les 8 - 15°C. Le céleri se plante généralement entre mars et mai. Il se cultive surtout dans des régions où l’hiver est prolongé, avec une préférence pour les sols riches en éléments organiques. L’humidité constitue l’une des premières conditions pour le bon développement du céleri. Un pH légèrement acide, avoisinant 6,4 ou 6,8, stimule également sa croissance. Le céleri pousse naturellement dans les milieux marécageux de l’Europe ainsi que dans certaines régions de la Méditerranée. Il est très prisé au Maroc. Dans ce pays, le semis se fait entre janvier et février et la récolte, dès le mois de juin.

Semis en pépinière ou en terrine

La plantation du céleri peut commencer par un semis en pépinière ou en terrine. Les mois d’avril et de mai sont les plus recommandés pour un semis en pépinière. Après avoir sélectionné un terrain à la fois humide, régulier et affiné, le préparer à la culture en y plaçant des planches en profondeur. Les graines sont réparties à la main, à l’aide d’un semoir, et sont ensuite recouvertes d’un peu de terreau préalablement préparé. Tasser la terre à l’aide d’une petite planche ou du dos d’un râteau et terminer l’opération avec un arrosage en pluie fine. A une température en dessous de 15°C, les premières feuilles apparaissent rapidement. Le semis en terrine se fait quand à lui en mars. Mettre les graines dans une terrine à terreau humide et les garder à la lumière, sous une température de 18°C à 20°C, jusqu’à apparition des premières pousses.

Du repiquage à la récolte

Le repiquage se situe entre quatre ou cinq semaines après le semis. Les jeunes plants – en pépinière ou en terrine – dotés de plus de trois feuilles sont repiqués et entreposés dans un milieu frais, à l’abri du soleil. Pour certaines variétés de céleri, notamment le céleri rave, il est recommandé de ne garder que la racine principale lors du repiquage. Les plants sont espacés d’une dizaine de centimètres. A la mi-avril ou en mai, les déplacer directement dans le jardin. Mélanger du compost riche avec la terre de culture et prendre soin d’espacer les pieds de trente ou quarante centimètres. En septembre, il est nécessaire d’enlever les feuilles situées au niveau de la racine afin de gagner en volume. Avec un arrosage régulier, la récolte peut se faire environ cinq mois après le semis.

Notez cet article

1 vote

Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.