Comment pailler votre jardin ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment pailler votre jardin ?

Vie pratique et AstucesJardinage

Dans le jardin, le paillage ou « mulching » est une méthode naturelle qui se révèle pratique et efficace pour enrichir le sol tout en protégeant les légumes. Il permet de conserver l’humidité de la terre mais aussi de prévenir la prolifération des mauvaises herbes. Pour réaliser le paillage, on peut utiliser le gazon, des morceaux de bois ou encore de l’écorce de pin et plusieurs autres matériaux.

par Hélène André 12 Il y a 0 message de forum.

Les différentes matières utilisées pour la réalisation d’un paillage

Le paillage consiste à couvrir la surface de la terre d’une couche de matériaux que l’on appelle « paillis ». Pour ce faire, plusieurs matériaux peuvent être utilisés parmi lesquels on peut citer les résidus biodégradables. Il s’agit principalement de débris provenant du jardin même comme des restes de cultures, des résidus de compost ou encore du gazon. On peut également se servir de débris issus d’arbres comme des touffes de feuilles mortes ou encore des écorces de bois. Notons, par ailleurs, que certaines jardineries proposent du matériel végétal prêt à l’emploi, à l’instar de pailles de lin ou des fruits du cacaoyer.

Mis à part les paillis végétaux, on distingue également des substances minérales telles que le gravier, le sable ou les cailloux qui, outre leur rôle de paillis, peuvent servir d’ornements. Il est également possible d’opter pour le paillis artificiel à l’instar du plastique horticole ou des étoffes en fibres tissées. Ce type de paillis est plutôt utilisé pour une production à grande échelle. Pour votre jardin, le paillis végétal fera très bien l’affaire. Il favorise le bon développement des micro-organismes et enrichit la terre en substances nutritives.

Conseils pratiques pour un bon paillage

Le paillage sera réalisé de préférence vers la fin du mois d’avril. Le sol à recouvrir devra avoir été préalablement désherbé et réchauffé. Le sol devra être également humide. Si votre jardin a tendance à être envahi par les mauvaises herbes, il est conseillé d’anticiper la réalisation du paillage et y procéder dès le mois de février. Vous éviterez ainsi la prolifération de ces ravageuses.

En réalisant un paillage, il faut faire très attention car la fraîcheur du paillis ainsi que son humidité peut attirer des bestioles telles que les limaces ou les escargots. Ces derniers sont néfastes pour les plantes et devront être éradiqués si besoin est. Il est, par ailleurs, déconseillé d’utiliser du paillis composé de tiges de thuyas ou de pins qui se détériore très vite. Enfin, si on choisit d’utiliser des couches de feuilles en guise paillis, il est recommandé d’y adjoindre du terreau.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.