Comment lutter contre la pyrale ?

Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment lutter contre la pyrale ?

AstucesJardinage

La pyrale est un ennemi redoutable du maïs, en particulier le maïs sucré. Ce ravageur s’en prend également à d’autres graminées ainsi qu’à d’autres légumes à l’instar du poivron, du haricot, de la tomate, de la betterave, de la pomme de terre, du céleri et de certaines fleurs comme le glaïeul et le dahlia. Voici comment agir face à une attaque de pyrale dans votre jardin.

par Hélène André 427 Il y a 0 message de forum.

Qu’est-ce que la pyrale ?

La pyrale adulte est un papillon nocturne que l’on reconnaît à sa couleur brune jaunâtre virant vers le gris. Sur ses ailes, on remarque des minuscules traits transversaux foncés et spiralés. Sa chenille a une longueur d’environ trois centimètres lorsqu’elle atteint la maturité. Elle possède une tête de couleur brune et un corps qui est soit rosâtre, brun gris ou blanchâtre avec des lignes faites de minuscules points de couleur brune. La femelle pyrale pond ses œufs regroupés sous les feuillages, à proximité de la ligne saillante. Ceux-ci sont de couleur blanche et sont plats et ronds.

Les dégâts causés par la pyrale sur le maïs

La chenille de la pyrale s’attaque à toutes les parties supérieures du plant, en particulier les épis. Les dommages se constatent principalement au niveau du feuillage, des épis et des tiges qui présentent des trous. On remarque également que les panicules qui portent les fleurs mâles et les tiges sont cassées. En outre, on distingue sur le feuillage et les tiges la présence de monceaux de fèces. Enfin, à cause de l’attaque de la pyrale du maïs, les épis tombent. C’est à partir du mois de juillet qu’on peut discerner la présence des chenilles de la pyrale sur les épis et sur les tiges du maïs. On peut aussi suspecter la présence de chenilles de la pyrale du maïs lorsque des oiseaux noirs comme les quiscales rodent autour de la plantation.

Comment lutter contre la pyrale ?

Pour venir à bout de la pyrale, la première précaution à prendre est de labourer la terre en automne et d’enterrer les tiges de maïs bien en profondeur. L’apport abusif en azote est à éviter car les plantes deviendraient alors plus vulnérables aux attaques. Il est également conseillé de placer des pièges lumineux ou de la phéromone car cela attire la pyrale adulte. En outre, il est recommandé de pratiquer la rotation des cultures.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.