Cancer du sein : il faut en parler !

Accueil > Santé > Cancer du sein : il faut en parler !

Les chiffres sont alarmants : une femme sur huit risque d’être atteinte d’un cancer du sein ; en 2011, près de 11 500 femmes sont mortes du cancer du sein. Et pourtant, un dépistage précoce permet de sauver bien des vies. À l’occasion d’Octobre rose, la mobilisation contre cette maladie continue.

par Romane Maitre 42 Il y a 0 message de forum.

Informer et dialoguer

L’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! » continue ses actions dans l’objectif d’inciter les femmes à se faire dépister. Pour ce mois d’octobre 2012, la lutte continue à travers l’information et le dialogue. Sur le site de l’association, vous pouvez poser vos questions à un cancérologue. Ce service, très utile pour celles qui vivent un cancer du sein ou redoutent cette maladie, est proposé du 1er octobre au 15 novembre.

Pour un dépistage précoce ?

L’objectif de la mobilisation contre le cancer du sein est d’inciter les femmes à partir de cinquante ans à se faire dépister régulièrement. Depuis 2004, un dépistage est organisé pour cette cible et pris en charge à 100% par l’assurance maladie. En 2011, l’opération a permis de dépister 2 400 000 femmes.

Pourquoi se faire dépister absolument ? Avec l’arrivée de la ménopause, le risque d’être atteinte d’un cancer du sein est plus élevé. Grâce à une découverte précoce de la maladie, les chances de guérir sans grandes séquelles sont plus importantes. Alors, n’hésitez pas à vous rendre auprès de votre médecin pour un dépistage ou pour vous informer.

Infos pratiques sur le dépistage organisé

L’avancée de l’âge est le plus important facteur de risque du cancer du sein. C’est pourquoi chaque année, le dépistage organisé vise à sensibiliser les femmes de 50 à 74 ans à se faire contrôler. De plus, tout est pris en charge par l’assurance maladie, donc vous n’avez aucun frais à débourser. Chaque concernée a droit à une mammographie et un examen clinique des seins. S’il y a une anomalie, une prise en charge rapide sera envisagée. À noter que pour cette tranche d’âge, il est recommandé de se faire dépister tous les deux ans pour un suivi efficace.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.