Annoncer le divorce aux enfants

Accueil > Enfants - Bébés > Annoncer le divorce aux enfants

Enfants

Beaucoup de parents perdent leurs moyens pour parler de leur divorce à leurs enfants. Voici quelques conseils pratiques pour que ces moments ne soient pas trop pénibles.

par Morgan Sulivan 1846 Il y a 0 message de forum.

Quelques règles à respecter :

- Annoncer le divorce quand la décision est définitive.

- Réfléchissez longuement et soyez d’accord sur ce qui va être dit aux enfants.

- Discutez en famille avant que l’un des parents ne quitte le domicile familial.

- Il faut annoncer le divorce en « famille ». Il ne faut pas partir dans de longues explications inutiles. Insistez longuement sur le fait que les parents ne cesseront pas d’aimer leurs enfants.

- Si les parents vont vivre avec d’autres personnes, il faut souligner que la personne ne remplacera ni son père ni sa mère.

- Il ne faut pas dénigrer l’autre parent. Critiquer l’autre va le dénigrer aux yeux de ses enfants, or il n’a pas été à la hauteur en tant que conjoint, mais pas en tant que parent. Au contraire, il faut bien expliquer aux enfants que les parents joueront toujours leur rôle.

À quel âge les enfants peuvent-ils choisir leur domicile ?

À partir de 13 ans, les enfants sont jugés aptes à prendre une décision par rapport à cela. Si on leur pose la question trop jeune, ils risquent d’être traumatisés d’avoir choisi un parent plutôt qu’un autre. Dans ce cas, c’est aux parents de se concerter pour déterminer ce qui est bien pour les enfants et leur avenir. Il ne faut pas hésiter à faire appel à un juge. En effet, les décisions prises avec l’aide d’une personne neutre impliqueront plus la raison que les sentiments.

Beaucoup d’émotions sont mises à l’épreuve durant un divorce. Cela peut s’avérer long et douloureux pour les enfants et pour le couple. C’est pour ces raisons qu’il faut faire appel à un juge lorsque la situation nous échappe. Le divorce est avant tout une solution pour être heureux séparément quand vivre ensemble est devenu impossible. Il n’y a donc aucune raison pour que les enfants deviennent les otages du divorce de leurs parents.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.