L’ananas, beaucoup plus qu’un fruit

Accueil > Santé > Santé Alimentation > L’ananas, beaucoup plus qu’un fruit

SantéSanté Alimentation

L’ananas est un fruit originaire d’Amérique du Sud. Il peut être consommé cuit ou cru, mais saviez-vous que l’ananas possède aussi des vertus thérapeutiques ?

par Romane Maitre 13 Il y a 0 message de forum.

L’ananas, un fruit aux propriétés multiples

L’ananas comosus ou ananas est une plante appartenant à la famille des broméliacées. Ses feuilles sont de couleur bleu-vert foncée. Elles sont longues, étroites et raides. Leurs bords sont dentelés et munis de petites épines. La fleur de la plante est de couleur bleu violet. La transformation du périanthe de cette partie reproductrice donne naissance à l’ananas, le fruit que nous consommons. La couleur du fruit varie selon sa maturité. Les tiges, feuilles et fruits sont utilisés en phytothérapie. L’ananas renferme des protéines et des glucides. Il est riche en acides, notamment l’acide citrique et l’acide bromélique, responsables du goût acidulé du fruit. De plus, il renferme des enzymes protéolytiques et de la bromélaïne. D’autre part, l’ananas contient du caroténoïde et du potassium. Grâce à la présence de ces nombreux composés, ce fruit possède des propriétés antiaggrégantes plaquettaires et fibrinolytiques. En outre, il est rafraîchissant, diurétique, antiexsudatif et antibiotique. Il est un anti-inflammatoire, antiœdémateux et antioxydant.

Les bienfaits de l’ananas

L’ananas est principalement indiqué pour lutter contre la cellulite, les hématomes et les oedèmes, grâce aux actions de la bromélasse contenue dans le fruit. La bromélasse permet de fractionner les protéines pour qu’elles puissent être facilement digérées par l’organisme. Il est également capable de diminuer le taux de sucre dans le sang et d’éviter par la suite l’accumulation des excédents de graisses dans les tissus. Cette substance entraîne la dépolymérisation de la fibrine, élément contribuant à la formation du caillot, afin de bien drainer l’organisme. D’autre part, le fruit contribue à soigner les douleurs provoquées par les fractures, les entorses et les foulures. En outre, il est conseillé en cas de troubles dus au suc digestif, indigestion banale ou difficile telle que l’atonie digestive. Dans ce cas, il est indiqué de consommer des fruits immatures. Il est préconisé pour soigner les maux de gorge et les infections des voies respiratoires. Notez cependant qu’il ne faut pas consommer de l’ananas à moins d’être rassasié, car l’acide bromélique contenu dans le fruit risque de causer des troubles. Enlevez aussi les yeux épineux du fruit afin d’éviter les aphtes douloureux.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.