Allaiter pour éliminer les kilos en trop accumulés durant la grossesse

Accueil > Minceur > Allaiter pour éliminer les kilos en trop accumulés durant la grossesse

Minceur

Tout le monde connaît les bienfaits de l’allaitement pour le bébé.
Mais rares sont celles qui connaissent leurs vertus minceur.

par Romane Maitre 45 Il y a 0 message de forum.

L’allaitement au service de bébé et maman

Il n’y a rien d’autre que le lait maternel pour garantir la bonne
croissance de bébé. Il permet à celui-ci d’obtenir tout ce dont son
organisme a besoin pour évoluer et grandir en bonne santé. De plus, il
s’agit d’un excellent moyen de lier un attachement fort
entre maman et bébé. L’allaitement présente aussi une vertu moins connue.
Il permet de perdre du poids.

Ce phénomène s’explique, d’une part, par un processus physiologique.
Lors de l’allaitement, les scientifiques ont remarqué une contraction
plus importante de l’utérus. Résultat, cet organe retrouve plus
facilement sa taille d’avant la grossesse. Au fil des tétées, la maman
aura le plaisir d’admirer son ventre plat. D’une autre part, la
production du lait fait appel aux graisses accumulées durant les 9
derniers mois. Autrement dit, l’organisme de la mère recycle
naturellement ces graisses supplémentaires lorsqu’elle choisit
d’allaiter. Le lait maternel n’apporte donc que des bénéfices aussi
bien à la mère qu’à l’enfant !

Conseils pour optimiser la perte de poids

Contrairement à ce que nous avons tendance à imaginer, il n’est pas du
tout indispensable de manger pour deux durant la période
d’allaitement. Afin d’optimiser la perte de poids, il est plutôt conseillé de surveiller votre alimentation. Ne faites jamais
d’excès sous quelque motif que ce soit. Mangez varié et équilibré.
N’hésitez pas à prendre de la soupe. Facile à digérer, ce type de plat
a la notoriété d’être efficace pour faire disparaître les kilos en
trop.

Outre l’alimentation saine, faites du sport. L’allaitement peut être
concilié avec la pratique d’une activité physique. Bien sûr, il n’est
pas question de vous y mettre deux jours après l’accouchement, mais
aussitôt que possible. Commencez en douceur avec des disciplines
accessibles telles que la marche, la natation ou encore la danse.
Restez à l’écoute de votre corps. Ne le forcez surtout pas à dépasser
ses limites. Le plus important, c’est de rester régulière dans votre
pratique. Le résultat ne se fera pas attendre !

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.