Adidas 10 K Paris : comment bien préparer la course ?

Accueil > Minceur > Fitness > Adidas 10 K Paris : comment bien préparer la course ?

MinceurFitness

L’Adidas 10 K Paris est une course à pied de 10 km qui se déroule dans les rues de la capitale française. Prévue pour le 10 juin prochain, l’édition de cette année invite les runners à se retrouver dans une ambiance sportive conviviale, car ils devront défendre les couleurs de leurs quartiers. Une bonne préparation physique et organisationnelle sont les clés de la réussite pour remporter la course.

par Romane Maitre 653 Il y a 0 message de forum.

Bien étudier le parcours

Étudier le parcours est la première chose à faire pour bien préparer la course Adidas 10 K Paris. Même s’il s’agit d’une épreuve en équipe, il est important pour chaque participant de voir tous les détails de la compétition afin d’avoir une idée précise du chemin à parcourir. L’objectif est simple : connaître les spécificités du parcours, notamment les particularités de chaque quartier afin d’anticiper les comportements à adopter pour chaque situation.

La course débutera sur la place de la Concorde. Les coureurs passeront ensuite devant La Madeleine, l’Opéra Garnier et la Pyramide du Louvre avant d’emprunter les quais et terminer sur la place du Trocadero.

Le plan de course, très important

Contrairement à ce que l’on pense, courir 10 kilomètres ne s’improvise pas, même pour les coureurs aguerris. Pour atteindre la ligne d’arrivée et faire honneur à son quartier, il est conseillé d’étudier son plan de course. Un débutant doit trouver le rythme et l’allure à adopter en fonction de son endurance. Le but de cette préparation est de définir à quel moment il pourra alterner les séquences de marche et de trot pour que la course ne soit pas trop épuisante. Le cardio et la respiration doivent également être au point avant le jour J.

Surveiller son alimentation

L’alimentation ne doit en aucun cas être négligée. Vous puiserez toute l’énergie dont vous aurez besoin pour affronter la course dans votre repas de la veille, c’est-à-dire dans les aliments qui composeront le dîner, juste avant le jour J. Il faudra donc opter pour des aliments sains, légers et faciles à digérer, mais qui procurent suffisamment d’énergie pour combler l’effort à fournir. Les viandes maigres, le tofu, le poisson, le riz, les pâtes complètes et les légumes cuits sont à privilégier.

À base de boisson chaude, de protéines maigres, de céréales complètes et d’une petite quantité de matière grasse, le petit-déjeuner doit ensuite être pris au moins dans les 3 heures qui précèdent le départ de la course. Cela évitera à l’organisme de rester en mode digestion, ce qui nuirait à votre performance.

Notez cet article


Laissez votre message

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.