Le temps en Franche-Comté

La Franche-Comté, sa culture, ses nouveautés, sa beauté

Temps de découvrir ses trésors cachés, temps d’arpenter ses sentiers de randonnée, temps de déguster ses plaisirs culinaires… Tout simplement le
temps de prendre tout son temps, dans une vie qui nous hâte bien souvent… Mais le temps sait aussi s’incarner dans la région, et ce depuis de nombreux
siècles. Le temps, sa mesure, les questionnements qu’il pose ou encore les activités économiques qui en découlent ont façonné l’identité de cette région
et son offre touristique.

Un nouveau TGV pour se rendre rapidement en Franche-Comté fin 2011

En 2011, plus précisément le 11 décembre, sera inauguré la branche Est du TGV Rhin/Rhône, ligne intégrant deux nouvelles gares dans le paysage franc-comtois et ouvrant la région vers l’Europe de l’Est. Vingt ans après la ligne TGV desservant la zone des montagnes comtoises, cette nouvelle desserte continue d’inscrire la Franche-Comté dans la modernité et dans le mouvement.

TGV Franche-Comté

Si le TGV dessert la Franche-Comté depuis de nombreuses années, l’arrivée de la branche Est de la ligne du TGV Rhin / Rhône représente une opportunité nouvelle pour la région, une ouverture vers l’Europe de l’Est. Le 11 décembre 2011, les premiers passagers prendront place à bord du TGV Rhin/Rhône, branche Est, plaçant la Franche-Comté au coeur d’un vaste réseau reliant le Nord et le Sud de l’Europe. Une porte ouverte vers l’Allemagne, la Pologne et la République tchèque… et un raccourci temporal qui rapproche Paris de
la Franche-Comté.

Les touristes affirment une réelle envie de prendre leur temps, de se dépayser durablement en découvrant à leur rythme la région. Tourisme vert, activités
douces comme la randonnée, le thermalisme ou la navigation fluviale, plaisir du « slow food »… Autant de passe-temps bien réels en Franche-Comté et qui
répondent aux aspirations des nouvelles générations en terme de tourisme éthique et durable, de variétés et d’éloignement du « stress » des capitales.
Pour un nouveau tourisme où le lâcher prise est le maître mot.

Ainsi, qu’il soit accéléré ou sur un mode de détente, le temps est à la fois paradoxe et évidence. Un temps, élément porteur d’identité pour la région des horlogers, du temps « Comté » et de la toute nouvelle route de la mesure du temps.

Un artisanat du temps « made in Franche-Comté »

Savoir-faire comtois qui remonte au XIXe siècle, les travaux d’horlogerie
sont emblématiques de l’artisanat comtois. Le travail à la fenêtre sur les mécanismes horlogers, réalisé par les paysans durant l’hiver, a marqué
durablement l’économie régionale. Cet héritage a donné à la Franche-Comté une expertise dans les microtechniques, dont les 2 aspects de l’horlogerie :
montres et horloges. Aujourd’hui encore, une part importante des montres fabriquées en France l’est en Franche-Comté. De grands noms comme Herbelin, Lip, Péquignet, mais aussi des marques en vogue et dans l’air du temps comme Aktéo et ses montres passion ! Le temps est aussi celui des horloges
comtoises, largement exportées. Un savoir-faire minutieux qui perdure et évolue aussi avec son temps… lorsque des passionnés comme Philippe Lebru l’inscrive dans le design actuel. Cet « explorateur du temps », comme il aime à se définir, crée des horloges comtoises de leur époque, mais aussi des montres météorites…
Tout un programme et une expertise que les visiteurs pourront également apprécier en nouvelle gare de Besançon Franche-Comté, dont il a réalisé l’horloge monumentale.

La nouvelle route de la mesure du Temps

Cinq lieux de visites, cinq occasions différentes d’appréhender le temps et les métiers de l’horlogerie. Voici ce que propose la toute nouvelle Route de la mesure du temps créée entre Franche-Comté et Suisse. Porté par le musée international d’horlogerie de la Chaux-de-Fonds, ce projet associe à ce dernier le musée du château de Monts au Locle, le musée de la montre à Villers-le-Lac, le musée de l’horlogerie à Morteau et le musée du Temps à Besançon.
De la documentation commune, des collaborations transversales et des packages sont envisagés pour ces musées tous complémentaires dans leur approche des métiers horlogers. Première manifestation de cette Route de la mesure du temps : une Saint-Éloi, Saint patron des horlogers, commune et « tournante » !

Le riche et singulier Musée du Temps à Besançon

Le Palais Granvelle, écrin renaissance à visiter déjà pour son architecture, accueille le musée du Temps. Un espace unique en son genre, intégralement dédié au temps,
à sa mesure, à ses représentations, à ses technologies… C’est le temps sous toutes ses formes et ses réflexions que le visiteur peut découvrir au coeur d’une scénographie interactive, particulièrement adaptée pour les enfants.

Au-delà de sa collection permanente, le musée accueille régulièrement des expositions temporaires comme « Les Montres du musée du Temps » dédiées aux montres de l’ancienne collection du musée des Beaux-Arts, à découvrir jusqu’à fin mai 2011.

www.besancon.fr

Besançon Franche-Comté : une invitation à la découverte des charmes et plaisirs bisontins…

Capitale régionale classée au patrimoine mondial de l’Unesco pour ses
fortifications Vauban, Besançon coule de beaux jours au coeur du méandre du Doubs. Dominée par sa Citadelle, site touristique le plus fréquenté de la région, Besançon offre aux visiteurs des occasions de flâneries dans la vieille ville, de shopping dans ses boutiques et rues piétonnes, de rêveries avec son patrimoine comme le Palais Granvelle qui accueille le très complet musée du Temps.

La nature y est aussi omniprésente qu’elle soit eau, avec le Doubs, ou végétale avec les nombreux espaces verts qui parsèment ou dominent la ville, les
occasions de balades sont nombreuses à quelques encablures de la « capitale ». Charme des vallées de la Loue, du Doubs ou de l’Ognon, visite de la saline
royale d’Arc-et-Senans ou des salines de Salins-les-Bains, randonnée sur les 7 collines entourant la ville… Les possibilités sont multiples pour se promener et se ressourcer à moins d’une demi-heure de route…

Belfort-Montbéliard TGV, entre pays de Montbéliard et Territoire de Belfort

Cette nouvelle gare dessert deux cités patrimoine du Nord Franche-Comté. À égale distance de la Cité des Princes de Wurtemberg et de la Cité des Lions, elle donne aux
voyageurs des possibilités infinies. Promenade dans la vieille ville et au coeur des souterrains de la Citadelle de la Liberté à Belfort, découverte du Pavillon des Sciences et du musée de l’Aventure Peugeot en pays de Montbéliard… Les deux villes sont, en effet, particulièrement attentives aux possibilités de visites et d’événements dédiés aux enfants. Festival des Mômes et Lumières de Noël pour la Cité des Princes, FIMU des Enfants et randonnée ludique des lions dans la capitale belfortaine… Quand découvrir le patrimoine rime avec jeux et plaisirs enfantins !

www.franche-comte.org

,
par Fanny Sylvestre - Administratrice du site Belle Belle Belle - - Paris



Photos Le temps en Franche-Comté

Portfolio



Partager ce contenu


+ d'infos sur "accueil"

Accueil > Voyage > Le temps en Franche-Comté

Le temps en Franche-Comté

Le temps en Franche-Comté

S’il est une région qui invite à prendre son temps po ur la découvrir, il s’agit bien de la Franche-Comté .

Redonner vie à ses meubles anciens
  • Vacances en famille - Greatfamilyholidays.fr
  • Découvrir les plus beaux marchés de Noël à travers l'Europe avec L'TUR
  • Hebergement gourmet hôtel le Bon Accueil 3 étoiles - Doubs
  • 348 000 Français se déplaceront en covoiturage du 3 au 5 août 2012

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël