La rigolothérapie : la thérapie du rire

Le rire, inné chez l’homme

Contrairement à ce que l’on croit, le rire n’est pas le propre de l’homme. Des études menées par deux chercheurs américains ont permis de découvrir que les rats couinaient de plaisir quand on les chatouillait. De nombreux chimpanzés, les bonobos ne résistent pas aux guili-guili et gloussent en haletant. Les jeunes singes se mettent facilement à rire quand leurs gardiens leur chatouillent les pieds, les paumes ou les aisselles. Un peu comme chez les hommes : un enfant rigole en moyenne 300 à 500 fois par jour, alors qu’un adulte ne rirait pas plus d’une minute... D’où l’intérêt de la rigolothérapie, aussi appelée la gélothérapie. Aujourd’hui, le rire est reconnu comme instrument thérapeutique. En France, l’intervention de clowns à l’hôpital date depuis près d’une dizaine d’années. Certains centres de thalassothérapie proposent même des forfaits « thalasso et rire ».

Les nombreux bienfaits du rire

D’un point de vue psychologique, le rire déclenche la sécrétion d’endorphines, neurotransmetteurs liés aux sensations de bien-être. Il permet de sentir une sensation de relaxation et de détendre l’esprit. Le rire a ainsi des effets positifs sur le sommeil et stimule le système immunitaire. Simple, facile et gratuit, le rire est un anti-stress naturel qui lutte efficacement contre la dépression, la tristesse et la déception. Il est bon pour le cœur et donne de l’énergie.

En plus de tous ses avantages, le rire permet de se libérer de ses inhibitions et aide à s’intégrer socialement. Il semblerait même qu’en plus de faciliter les contacts, le rire éveille l’envie sexuelle... et qu’il rend les individus plus chaleureux et plus séduisants. Enfin, le rire est un exercice physique salutaire. Incroyable… mais vrai, 20 minutes suffiraient pour apporter autant de vitalité qu’une séance d’aérobic ou de jogging. En effet, en riant, de nombreux muscles sont sollicités, notamment ceux de l’abdomen.

Les séances de yoga du rire, pour se détendre

Ces dernières années ont vu l’apparition de nombreux clubs de rire en France. On y pratique le « yoga du rire » basé autour d’une psychothérapie pleine d’humour afin de mieux affronter la vie et les évènements malheureux. Cette technique est pratiquée en groupe, puisqu’en général, on ne rigole pas tout seul. Comme on dit, plus on est des fous, plus on rit ! La séance de gélothérapie commence généralement le matin. Cette méthode consiste à effectuer une série d’exercices de rire d’inspiration yogi, de stretching et de relaxation. Et les résultats se font sentir dès la première séance ! Allongés en rosace, on ne demande rien aux participants, juste de « laisser venir ». Souvent, les plus chevronnés commencent en premier, et les autres suivent. C’est une vague de fou rire qui va et vient pendant au moins une bonne dizaine de minutes ! Pour, au final, laisser le corps rire tout seul. Bref, c’est un véritable lâcher-prise.

,
par Morgan Sulivan - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Santé > La rigolothérapie : la thérapie du rire

La rigolothérapie : la thérapie du rire

La rigolothérapie : la thérapie du rire

Le rire joue un grand rôle dans notre vie depuis toujours. Pourquoi rire fait-il tant de bien ? La rigolothérapie a décrypté tous les bienfaits du rire et se révèle une formidable thérapie par le rire.

Des chaussures « made in France » pour un confort optimal
  • Les faux-sucres, édulcorants, une solution alternative pour le diabétique
  • Diffusair, nouveau diffuseur d'huiles essentielles Air Naturel
  • Comment utiliser la sauge - vertus et cuisine
  • Toutes les bonnes raisons de donner son sang

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël