Le Shiatsu, un traitement anti-douleurs

Cette thérapie d’Extrême-orient stimule les mêmes points que ceux utilisés en acupuncture. Elle utilise aussi des techniques de manipulation douce tels que les étirements des muscles.

En effet, le praticien effectue sur certains points du corps du patient des pressions avec les doigts mais aussi les mains, les coudes et genoux. Le patient est généralement allongé et le praticien peut pratiquer le shiatsu assis ou debout et se déplacer autour du corps du patient.

Une séance de shiatsu dure entre une heure et une heure et demie et il faut normalement compter entre quatre à huit séances, à raison d’une séance toutes les semaines pour ressentir des effets positifs.

Pour commencer, le praticien s’informe sur vos antécédents et vos douleurs physiques et morales. Puis, il va détecter les zones dites faibles en palpant l’abdomen, en prenant le pouls…

Il réalisera ensuite des pressions successives à travers les vêtements -c’est pour cela qu’il est conseillé de s’habiller avec des vêtements amples afin de ne pas gêner le bon déroulement des mouvements effectués par le praticien. Il réalisera également des étirements musculaires ce qui donnera une sensation de grande détente après la séance.

Parfois, certaines réactions peuvent survenir lors des premières séances : maux de tête ou symptômes semblables à la grippe. Mais n’ayez pas de crainte, ces symptômes s’estampent rapidement et indiquent que votre corps réagit favorablement au shiatsu. Ces effets s’expliquent par le fait que les énergies qui circulent dans le corps sont stimulées tandis que les tensions se relâchent.

Quel type d’affections peut traiter le shiatsu ?

Le shiatsu sera très bénéfique chez les personnes qui souffrent de polyarthrite rhumatoïde, de douleurs dorsales et cervicales, de troubles digestifs, maux de tête et migraines, dépression légère, troubles du sommeil …
Il est conseillé de demander l’avis de votre médecin traitant avant de commencer cette physiothérapie.

Les précautions à respecter :

Il est important de respecter certaines précautions.
Par exemple, il est déconseillé de pratiquer le shiatsu en cas de forte fièvre ou au cours de la phase de digestion.
De même, si vous avez des zones enflammées ou de plaies sur le corps, indiquez le au praticien en début de séance pour qu’il ne travaille pas sur ces zones de votre corps.

Chez les personnes qui ont une maladie de type cardiaque ou cancer ; demandez toujours l’avis de votre médecin, il est conseillé de pratiquer dans ces cas le shiatsu avec prudence.

Enfin, chez les personnes âgées ou sensibles, le shiatsu n’est pas contre-indiqué mais il est important de porter une attention particulière aux patients.

,
par Lucile Parrilla - - Paris



Partager ce contenu


+ d'infos sur "massage"

Accueil > Santé > Massage > Le Shiatsu, un traitement anti-douleurs

Le Shiatsu, un traitement anti-douleurs

Le Shiatsu, un traitement anti-douleurs

Le shiatsu est une technique de massages traditionnels japonais. C’est une thérapie aussi connue sous le nom de physiothérapie. Apparu au VII ème siècle, le shiatsu se fonde sur des techniques d’étirements, de vibrations et de percussions du corps. Les fondements du shiatsu se retrouve dans son étymologie : shi signifie doigt, atsu : pression.

Mon régime alimentaire pour l'été
  • Alimentation du soir : se préparer à un bon sommeil
  • Que manger pour booster mon QI ?
  • La noix de coco, un goût de paradis !
  • Quelques astuces alimentaires pour affronter l'hiver

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël