Comment réussir les semis précoces de légumes ?

Comment se procurer les semis ?

Pour ceux qui veulent faire des économies, il est préférable de semer soi-même ses propres graines. Non seulement les graines vendues en paquets coûtent cher mais les plants commercialisés en godets ne sont pas aussi robustes que ceux que l’on a préparés soi-même. Notons d’ailleurs que les plants disponibles en jardinerie ne sont, bien souvent, pas cultivés conformément au rythme normal de croissance de la plante : avec la grande quantité d’engrais azotés que les racines reçoivent, celles-ci n’ont pas assez de temps pour entamer normalement leur croissance. Ce qui ne convient définitivement aux exigences d’un semis précoce.

A quelle période réaliser les semis précoces ?

Il peut s’avérer difficile de fixer une date spécifique à la réalisation d’un semis précoce étant donné que les dates propices varient selon les régions et les espèces mais également suivant l’équipement et le matériel dont on dispose. On peut par exemple semer des tomates à partir de la moitié du mois de février au balcon mais il faut s’assurer que la température est optimale et que les plants sont bien aérés.

Recommandations pour des semis précoces

Pour les légumes appartenant à la famille des solanacées tels que les poivrons, les aubergines et les tomates, on sèmera dix graines à la surface d’un pot rempli de compost ou de terreau de semis. On les recouvrira par la suite à l’aide d’une couche de terreau ou de vermiculite. Avant la culture au potager, chaque plant sera d’abord repiqué en godet individuel.

Pour les plantes de la famille des cucurbitacées comme les courgettes, les concombres ou les melons, on sèmera deux graines dans un récipient. Après quelques semaines, on retirera un plant pour ne garder que le plus vigoureux.

En ce qui concerne les légumes feuilles tels que les salades, les poireaux, les choux ou les fenouils que l’on peut transplanter ou repiquer, on les sèmera en rangées sous châssis ou sous couche chaude avant de les repiquer en place. Pour le fenouil, on effectuera un semis directement en place dès lors que les gelées ne sont plus à craindre. Il subira par la suite un éclaircissage.

,
par Hélène André - - Paris



Partager ce contenu


Accueil > Vie pratique et Astuces > Jardinage > Comment réussir les semis précoces de légumes ?

Comment réussir les semis précoces de légumes ?

Comment réussir les semis précoces de légumes ?

De plus en plus de jardiniers entreprennent des semis précoces de leurs légumes afin d’avancer les récoltes et de prolonger celles-ci. Effectuer des semis au balcon à partir de la moitié du mois de février peut donc être possible pourvu que les variétés de légumes à cultiver ne soient pas en trop grande quantité et que l’on ne craigne pas que les mouches des terreaux viennent envahir les cultures.

Tous nos conseils pour organiser une vente privée chez soi
  • Comment et quand planter le cornichon ?
  • Garder ses documents, oui, mais pour combien de temps ?
  • Vendre ses bijoux : de nombreuses options
  • Emulsionneur de lair SM9684 de Sever : une révolution de palais

TENDANCES - BEAUTE

Créez la salle de bains de vos rêves avec Au Fil du Bain Petite salle de bain : comment changer sa déco ? La baignoire ilot, la nouvelle star des salles de bains 3 idées déco DIY pour votre table de Noël